fbpx
Culture
Partager sur

Star Wars: Quand Les créateurs de Rebel Galaxy proposaient un jeu de tir dans l’espace à EA

Quand on voit ce qu'aurait pu donner ce jeu Star Wars à la sauce Rebel Galaxy avec du bon travail, l'idée qu'EA ait pu passer à côté d'une grosse affaire n'est pas omise

Electronic Arts avait été approché il y a environ deux ans par l’équipe de Double Damage. Ces derniers proposaient alors à l’éditeur américain de créer un jeu de combat spatial sur le thème de Star Wars. Une vidéo peut même en témoigner.

Du Hack’n Slash de l’espace à la sauce Star Wars

 

L’histoire se déroule en 2016. Cette année là, la redevance de Star Wars Battlefront avait permis à Disney de compenser les pertes dues au déclin du jeu Disney Infinity. EA et DICE avaient donc plutôt réussi leur pari, et le titre avait bonne presse auprès des joueurs.

Cette même année, le duo formé par Travis Baldree et Erich Schaefer s’est rendu dans l’antre d’Electronic Arts pour discuter affaire.

Les concepteurs de Double Damage avaient l’idée de proposer un jeu de tir dans la même veine que Rebel Galaxy, et reprenant l’univers de La Guerre des Étoiles. Pour donner plus de poids à leur présentation, les deux collaborateurs avaient en main une vidéo dévoilant des images du jeu.

EA n’a malheureusement pas donné suite à cette proposition. Et quand on y pense, cela ressemble à un  très mauvais calcul de la part de l’éditeur.

Après tout, quand on voit à quel point le système économique de jeux comme Battlefront II pourrit le travail des développeurs, on n’est pas trop étonné par ce genre de manœuvre.

Malgré cela, il est possible de voir la vidéo qui avait été apportée par les deux membres de ce qu’était Runic Games. C’est le site spécialisé Kotaku qui a partagé cette vidéo, qui nous montre un gameplay très proche de Rebel Galaxy.

En effet, le jeu devait reprendre les codes des jeux X-Wing, qu’on retrouvait chez LucasArts. En mettant leur grain de sel, Baldree et Schaefer auraient ajouté à cela un mode campagne. Sans oublier de revoir les checkpoints, et de permettre aux joueurs de passer d’un vaisseau à l’autre.

 

Rebel Galaxy avait pas mal séduit, notamment par son côté ludique …

 

Pour les petits curieux, Erich Schaefer (Diablo) et Travis Baldree (Torchlight) font partie de l’équipe à l’origine du jeu Rebel Galaxy. Sorti en 2015, ce dernier peut être considéré comme un hack’n slash, prenant pas mal d’éléments futuristes. Il est d’ailleurs à l’image des deux membres qui l’ont créé.

Dans ce titre, vous rentrerez dans la peau d’un mercenaire, dont le but est de survivre dans l’espace, à l’aide d’un joli vaisseau et d’une armada d’armes spatiales.

Vous allez donc pouvoir vous balader dans l’univers pour alterner entre quêtes principales et quêtes annexes. Dans la logique de survie, vous aurez différents éléments à récupérer, sur des astéroïdes par exemple. Vous allez devoir vous frotter à plusieurs autres entités.

Trois différentes factions seront représentées dans ce jeu, et vos actes auront évidemment des conséquences sur vos rapports avec elles.

 

… Ou encore par la beauté de ses graphismes

 

L’intérêt de ce jeu réside dans pas mal de points différents. Tout d’abord, et il faut se l’avouer: les jeux de combats spatiaux sont vraiment sympathiques. Et l’idée de parcourir l’espace dans le cadre d’une vraie histoire rend la chose encore plus intéressante.

En outre, les niveaux sont totalement absents du jeu. Il suffira de changer de vaisseau, ou d’en améliorer. Les capacités matérielles de votre machine seront donc au coeur de votre progression. L’utilisation de crédits sera donc nécessaire à l’amélioration des vaisseaux.

Ne vous offusquez pas, vous n’aurez bien sûr pas à payer pour cela. Les crédits seront amassés par plusieurs moyens. Vous pourrez donc vous en procurer en effectuant des quêtes, mais aussi en protégeant ou en détruisant un vaisseau au cours de vos voyages.

Enfin, les graphismes sont beaux. Vous aurez le temps d’admirer beaucoup d’éléments spatiaux différents, avec des couleurs toujours très variés et des jeux de lumières réussis.

Il est donc dommage qu’une version Star Wars n’ait pas été reçue par EA. Quoi qu’il en soit, on peut toujours se reporter sur Rebel Galaxy.