fbpx
Culture
Partager sur

PS5: un député britannique se bat contre la revente de la console !

Les scalpeurs en sueur... En effet, un débuté britannique veut mettre fin à la revente de la console à tout va et surtout à un prix excessif.

Va-t-on enfin mettre fin aux reventes coûteuses de la PS5 ? C’est du moins ce qu’un député britannique semble vouloir mettre en place. Ce, pour éviter la revente à prix excessif des unités vendues par Sony. Comment cela pourrait-il se mettre en place ? MCE TV vous dit tout de A à Z.

Voilà un temps déjà que la PS5 se vend à prix d’or de part et d’autre des internets. En effet, comme elle se retrouve sold out dans les points de vente traditionnels, certains en profite bien.

Des petits malins, appelés scalpers, revendent la console à prix vertigineux. Profitant ainsi de la forte demande de la part des gamers chevronnés comme occasionnels.

Les sites de commerce en ligne pullulent donc d’offres parfois scandaleuses. Ces offres laissent d’ailleurs dans leur sillage des joueurs sur les dents.

D’autant plus que la pénurie ne semble pas près de s’arrêter, compte tenue de la pénurie de certains composants indispensables. Sony n’a pas vu assez gros.

PS5: un député britannique lutte contre la revente de la console !
PS5: un député britannique lutte contre la revente de la console !

Un projet de loi britannique pourrait réglementer la revente des PS5 sur le marché

Quoi qu’il en soit, un député britannique semble vouloir mettre fin à cette revente de la PS5 par les scalpers. Et c’est tout à son honneur, en somme, bien qu’on se demande encore comment cela peut se mettre en place…

L’appât du gain a donc poussé les scalpers à mettre les bouchées doubles en termes de revente. La PS5 atteint des prix à faire pâlir d’angoisse les plus fortunés d’entre nous…

Tout cela vient du fait que lesdits scalpers usent de bots pour s’accaparer la moindre unité. Ce, à chaque fois que le stock de la console se remplit. Qu’à cela ne tienne !

Ainsi, ils ne laissent que peu de chances au commun des mortels pour se procurer la console à son prix de vente initial : environ 500 euros. Il leur faudra ainsi débourser des sommes folles pour l’avoir !

Les prix gonflent alors que la demande ne cesse de croître, pour le plus grand plaisir des rois de l’arnaque. Enfin, ces méthodes peu scrupuleuses ont attiré l’attention de Douglas Chapman, membre du parti national écossais.

Il propose donc une loi pour endiguer ce phénomène qui mène les gamers par le bout du nez. S’il sait, de son propre aveu, que la tâche ne sera pas une mince affaire, il semble bien décidé à mener ce combat.

Ainsi, le parlementaire veut faire adopter ce projet de loi afin de faire pression sur ses scalpers qui ont fait de la PS5 le lit de leur commerce, au détriment des consommateurs.

Avec de véritables lois, les forcenés pourraient avoir à rendre des comptes. D’autant plus que cela a un côté dissuasif qui les poussera peut-être à revoir leurs prix à la baisse, voire à arrêter tout commerce. Tel serait pris qui croyait prendre !