fbpx
Culture
Partager sur

Pokémon Go: des joueurs s’invitent sur les bases militaires canadiennes !

Pokémon Go: des joueurs s'invitent sur les bases militaires canadiennes !

Depuis le lancement du jeu Pokemon Go, les joueurs ne cessent de se balader jusqu'à oser se rendre dans les bases militaires canadiennes.

Attrapez les tous ! Et surtout n’importe où ! La folie Pokemon Go n’est toujours pas terminée et pour cause, les joueurs investissent aujourd’hui les bases militaires canadiennes… MCE TV vous dit tout !

Sorti en juillet 2016, le jeu Pokemon Go fait rapidement le buzz. Souvenez-vous de cet été où tout le monde ne parlait que du célèbre jeu ! Et si vous faites parti de ces aliens qui n’ont aucune idée de ce dont il s’agit, voici une brève explication. Il est question d’une application mobile qui permet de se mettre dans la peau d’un dresseur de Pokemon. Il suffit pour cela de partir à la conquête des créatures dans le monde réel, à travers son écran de téléphone !

Cependant, pour pouvoir attraper les meilleurs bestioles, il ne faut pas rester au même endroit ! Si bien que de nombreux joueurs ont eu tendance à se retrouver dans des lieux inappropriés. Comme la maison de son ex par exemple… Oups ! Malheureusement, il y a aussi bien pire ! Eh oui, les gamers de Pokemon Go investissent depuis quelques années déjà les bases militaires canadiennes !

Les bases militaires n’effraient pas les joueurs de Pokemon Go !

Il y a quelques temps, CBC News publiait alors un article afin de faire part de la situation. Déjà au début du lancement de Pokemon Go, l’armée canadienne avait repéré des joueurs sur la base de North Bay. Et pour cause, « On a découvert que plusieurs emplacements dans les établissements accueillent des sites du jeu (Pokestops et Pokemon Gym) et ses créatures numériques mythiques (Pokemon). » Expliquait alors Jeff Monaghan, major de la base de Kingston en Ontario.

Même si les joueurs de Pokemon Go peuvent avoir un impact négatif sur les missions, ils peuvent aussi apporter du bon. C’est en tout cas ce que semble penser une autre Major du nom d’Alicia Saucier. En effet, la jeune femme s’imagine que s’il y a plus de gens sur la base, peut-être y aura-t-il plus de gens pour venir visiter le musée. Un peu d’optimisme dans ce monde de brute !

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.