fbpx
Culture
Partager sur

Pokémon Go: des bugs à gogo pour l’application de Niantic

Niantic ajoute de plus en plus de contenus nouveaux sur Pokémon Go. Si le but est d'enrichir l'applicaton, ils la parsèment également de bugs en tout genre.

Pokémon Go a vu beaucoup de changements se profiler depuis ces derniers mois. En effet, depuis le beau succès de l’événement de fêtes de fin d’année, Niantic a réussi à reprendre du poil de la bête. Se sont succédés célébration de la Saint Valentin, arrivée de la seconde génération, Festival Aquatique, mais aussi apparition du premier pokémon shiny: Magicarpe. Ainsi, Niantic vient tout juste d’intégrer les shiny à son jeu mobile. Pour le meilleur, mais aussi pour le pire…

Pokémon Go: plus de contenus, plus de bugs ?

Alors que Niantic s’était déjà assuré de corriger de nombreux bugs comme ceux du GPS à l’aube de 2017, les nouveautés que le studio a intégré se sont accompagnées de nombreux bugs. Alors que ces petits problèmes agaçaient nombre de joueurs, les bugs s’étaient raréfiés début 2017.

Désormais, de nouveaux bugs ont fait leur apparition. Certains joueurs relèvent notamment la disparition de la liste de pokémon situés à proximité, des ralentissements de l’application à l’approche d’un pokémon et à l’entrée d’une arène, mais aussi des plantages soudains de Pokémon Go. Un signe que Niantic n’a pas suffisamment testé ses mises à jour avant de les appliquer.

Les MAJ les plus attendues: une bonne idée ?

A priori, Niantic ne compte pas s’en arrêter là. En effet, le studio vise probablement à rameuter un public plus large à l’arrivée de l’été. En outre, il a été promis aux fans que les prochaines MAJ verraient des pokémon tout particulier faire leur arrivée. Il s’agit des oiseaux légendaires Artikodin, Electhor et Sulfura.

De surcroît, il a aussi été promis que les arènes subiraient une refonte. Et que les échanges entre dresseurs seront probablement intégré dans peu de temps au jeu. Espérons juste que d’ici ces nouveautés très attendues, Niantic aura réglé tous les bugs agaçants qui existent actuellement. Mais aussi qu’ils testent plus sérieusement ces mises à jour essentielles.

Crédits