fbpx
Culture
Partager sur

Pokémon: Plus de 300 millions de jeux se sont vendus depuis 1996 !

Ce chiffre montre bien l'engouement qu'ont pu avoir des milliers de personnes pour Pokémon, et d'ailleurs, cela n'a pas l'air d'être fini

Avec 21 ans et quelques mois d’existence, les célèbres jeux tournés autour des pocket monsters totalise aujourd’hui un sacré chiffre. En effet, 300 millions de jeux Pokémon se sont vendus depuis la création de cette franchise mythique.

 

Pokémon se place en deuxième place du record de jeux les plus vendus, derrière Mario

 

Avec la sortie récente des versions Ultra-Soleil et Ultra-Lune sur 3DS, la licence Pokémon n’a pas fini de se faire des adeptes. On comptait d’ailleurs déjà 1,2 millions de copies vendues, en seulement trois jours. Et le chiffre qu’a récemment communiqué la Pokemon Company au magazine spécialisé Famitsu en est la preuve.

Ce dernier révélait effectivement que plus de 300 millions de jeux, parus sur support physique ou numérique, avaient été vendus depuis la création de la franchise, riche de ses soixante-seize jeux. Et il faut dire que pas mal de titres Pokémon ont pu établir leur record personnel en terme de vente.

On peut par exemple citer le premier duo de jeux de la saga, rouge et bleu. Ce dernier s’est en effet vendu à 30 millions d’exemplaires, ce qui constitue un record pour l’époque.

En outre, avec ces 300 millions de jeux vendus, la licence vient se placer en deuxième place derrière le plombier à moustache et mascotte de Nintendo, Mario. Ce dernier a écoulé en tout 530 millions d’exemplaires.

 

1996, l’année où tout a commencé

 

Pour Satoshi Tajiri, difficile de savoir à l’époque si cela allait être possible ou non. Pour imaginer l’histoire, il faudrait remonter le temps jusqu’en 1996. À cette époque là, la Nintendo 64 était en voie de faire sa sortie. Et des studios tels que Blizzard poursuivaient leur lancée avec Warcraft II ou encore Diablo.

Satoshi Tajiri se préparait quant à lui à faire la sortie de son premier né. Fortement inspiré par les courses de criquets, dont il était expert plus jeune, il en a repris en quelque sort le principe pour imaginer les pokémons.

Dans un article de Libération datant de 1999, on peut lire: « Il suffit qu’un jour ce jeune collectionneur (Satoshi Tajiri, ndlr) voit un petit insecte sur un câble pour que jaillisse l’idée. Des Pokémon, et du lien qui permettra à deux propriétaires de consoles portables de combattre l’un contre l’autre ou de s’échanger leurs meilleurs éléments. ».

Le 27 février 1996, le premier jeu Pokémon fait donc sa première sorti exclusive au pays du Soleil levant. Et le Japon n’a pas eu de mal à tomber sous le charme des Poketto Monsutā (pocket monsters). Ce premier duo s’est d’ailleurs vendu au début à plus de 10 millions d’exemplaires. Vous connaissez la suite ; après un nombre incalculable de cartes, jeux, anime, la franchise perdure encore et s’impose aujourd’hui en géant.

Plusieurs générations ont donc pu savourer la chasse aux divers monstres, au fil de ces vingt et une dernières années. On peut donc mépriser les générations récentes, ou à l’inverse ne pas être fan des premières heures. Mais on trouvera toujours son compte parmi le large choix de titre proposés.

Et les développeurs n’ont pas l’air de vouloir s’en arrêter là. Avec un nouveau jeu en développement, dans le genre RPG, prévu pour Switch, on pourrait entendre parler de Pokémon pour encore longtemps.