fbpx
Culture
Partager sur

Plants VS Zombies Garden Warfare 2: MCE s’est plongé dans l’univers déjanté du jeu de PopCap Games (TEST)

Plants VS Zombies Garden Warfare 2 débarque le 25 février prochain sur Xbox One, PS4 et PC. La rédaction de MCE a eu la chance de se plonger dans l'univers déjanté du jeu de PopCap

Plants VS Zombies Garden Warfare 2 débarque le 25 février prochain sur Xbox One, PS4 et PC. Et MCE a eu la chance de pouvoir se plonger dans d’intenses combats le temps d’une journée, et vous délivre son point de vue. Concrètement, on a là une petite perle. Mais une petite perle qui a quelques imperfections.

Un gameplay furieusement addictif

Soyons honnêtes, on y aurait joué certainement des heures si les serveurs de test ne s’étaient pas coupés d’eux même. Le rythme choisi pour les parties est très intéressant, PopCap Games a misé sur des parties de 5-6 minutes. On s’amuse, on ne s’ennuie pas, on enchaîne les parties après un… temps de pause d’une minute et dix secondes. Et sincèrement, cette minute casse le rythme. Au moment où on se plonge dans le combat, la partie se termine et on doit attendre une grosse minute pour jouer la prochaine partie. Et une minute c’est long… très long, surtout quand vous savez que vous jouerez l’équipe des Plantes et donc incarner le P’tit Maïs, le personnage le plus bad-ass du jeu. C’est d’ailleurs ce détail qui nous a fait réfléchir sur un point important du gameplay: l’équilibrage.

P’tit Maïs est, de loin, le personnage le plus joué par les autres. Et pour cause, bonne cadence de tir, attaques puissantes, mouvements rapides et fluides… Avec l’Épi-stolet, le P’tit Maïs défonce tout le monde. Ce qui fait qu’il n’est pas rare de voir des équipes composées de 70% de maïs furieux d’en découdre avec les Zombies. Ces derniers sont d’ailleurs tout aussi variées que leurs adversaires, et bien plus intéressants à jouer en équipe puisque chacun à son rôle et ses aptitudes spéciales, complémentaires avec tous les autres Zombies.

Enfin, dernier petit point noir au niveau du gameplay: le matchmaking. MCE n’a pu tester le jeu qu’en partie privée, il est donc impossible de savoir si le système de matchmaking (malheureusement absent dans Hardline et Battlefront) est performant ou non. Il ne faudrait pas que des newbies se retrouvent à faire face à des joueurs de niveau 50 ou 68…

Frostbite 3 fait des merveilles dans cet univers au design cartoonesque

Il faut le dire d’emblée, Plant VS Zombies Garden Warfare 2 est très agréable à regarder. Il utilise le même moteur graphique que Mirror’s Edge, Star Wars Battlefront et les Battlefield. Et franchement, ça le rend sublime. Les maps sont finement détaillées avec une pointe d’humour par-ci par là, véritable signature des petits farceurs de chez PopCap Games. Mais le jeu ne doit pas tout à Frostbite 3, car le moteur physique Havok (dont l’efficacité n’est plus à prouver) rend les animation, les destructions et toutes les particules visuelles aussi belles qu’imaginables. Il n’y a pas à dire, Plants VS Zombies Garden Warfare 2 n’a pas à rougir! C’est typiquement le genre de jeu que les joueurs pourront retrouver en s’exclamant: « le jeu a super bien vieilli! ». Aucun soucis d’aliasing ou de framerate sur consoles (ni sur PC), aucun saut d’image… Le jeu est merveilleusement bien optimisé.

Un univers sonore intéressant et pertinent

Parce qu’il n’y a pas que le visuel, l’univers sonore est lui aussi très important. En effet, les bruitages propres à chaque personnages, les musiques et sons d’ambiance collent vraiment bien à l’univers décalé de Plants VS Zombies Garden Warfare 2. Ainsi, on retrouve cet univers très cartoonesque jusque dans l’OST du jeu, écoutez par vous même! C’est génial!

Toutefois il y a des anomalies. Les personnages qui bafouent et n’alignent pas un mot, c’est marrant, mais on aurait tout de même préféré de vrais dialogues… ça n’aurait pas tué le jeu et n’aurait aucunement nuit à l’immersion. On a systématiquement l’impression que ces personnages nous prennent pour des enfants, c’est lourd à la longue.

Plants VS Zombies Garden Warfare 2 propose de découvrir les histoires des personnages

Voilà ce qu’est supposé vous apporter les quêtes solo de Plants VS Zombies Garden Warfare 2, plus de connaissance sur le background-story de chacun des zombies ou des plantes. Mais honnêtement, les missions confiées ne sont pas d’un grand intérêt scénaristique. Prenons par exemple la toute première mission: allez chercher une télécommande dans un stand à hot-dogs, car votre « ami » robot a confondu sa télécommande avec un hot-dog. Hé bien le reste des missions est du même gabarit: des objectifs rigolos et complètement absurdes. Mais c’est un type d’humour, ça passe chez certains et pas chez d’autres. Ce n’est pas notre cas, mais force est de constater que PopCap Games a réellement mis les bouchées doubles pour pondre une histoire cohérente et pertinente avec l’univers qu’ils apportent, ce qui est une bonne chose.

Verdict: que pense MCE de Plants VS Zombies Garden Warfare 2?

Plant VS Zombies Garden Warfare 2 offre un gameplay jouissif, accessible et furieusement fun! N’importe qui peut s’amuser sans se prendre la tête, et c’est ça qui fait la beauté et l’originalité des jeux PopCap! La multitude de contenus proposé ajoute un grand intérêt au mode Soloplay, Front de Jardin et aux multijoueurs! Les modes de jeu sont variés et amusants, même si on regrette le rythme plutôt curieux de une minutes de jeu pour une d’attente. Mis à part le rythme et le problème d’équilibrage, le multi est complètement déjanté: impossible de ne pas kiffer! Les cartes sont nombreuses (12 dès le lancement du jeu), très grandes, détaillées, colorées et collent parfaitement à l’univers déjanté de Plants VS Zombies. On regrettera néanmoins l’absence de mini-carte, qui n’aurait pas été un luxe, et le mode solo encore très timide.

POINTS POSITIFS:

  • Gameplay fun, riche et sans prise de tête
  • Un univers très bien designé, coloré et magnifique à regarder
  • Le thème cartoon/absurde vraiment cohérent et pertinent
  • La multitude de cartes, modes et personnages présents dès le départ
  • Beaucoup de DLC et de contenu gratuits proposés par le développeur
  • Le moteur Frostbite 3 fait des merveilles niveau graphismes
  • Une bande-son amusante et originale, même si la musique est vite oubliable
  • Un rythme de jeu intéressant, mais…

POINTS NEGATIFS:

  • … stoppé net par des écrans de fin de partie d’une minute
  • Une histoire pas assez mise en avant
  • Un humour auquel il faut accrocher, mais pertinent avec le thème (donc pas vraiment un point négatif)
  • Pas de mini-carte? Pas étonnant qu’on arrive à se paumer
  • Un gameplay un peu répétitif quand on a fait le tour

Notre note : 14.5/20