fbpx
Culture
Partager sur

PES 2017: fin de la polémique entre Konami et Diego Maradona

Il y a quelques semaines, Diego Maradona attaquait Konami en justice pour utilisation non autorisée de son image dans Pro Evolution Soccer 2017.

Certains n’auront pas manqué la présence de Diego Maradona dans Pro Evolution Soccer 2017. De fait, le principal intéressé non plus. En revanche, « El Pibe de Oro » ne semble pas d’accord avec l’utilisation de son image dans la simulation de football. Et il n’a pas hésité à manifester son mécontentement. En effet, via Facebook, l’ancienne star argentine s’est indignée.

Ainsi, jugeant que l’utilisation de son image était frauduleuse, Maradona avait décidé d’attaquer Konami en justice. Pour se défendre, l’éditeur avait expliqué que le footballeur et son image appartenaient bien à la licence. Et effectivement, cela n’avait rien d’incongru dans la mesure ou PES détient les droits du FC Barcelone. Aujourd’hui, le débat a pris fin.

Maradona dans Pro Evolution Soccer 2017 grâce à un cachet

Pour clore le débat, Konami Digital a tenu à rencontrer le joueur. Et c’est le président Takayuki Kubo qui a tenu à se déplacer en personne. C’est ce que rapporte le site argentin eleco.com. Par conséquent, il semblerait que l’éditeur ait réglé le problème grâce à de l’argent.

Si la somme n’a pas été divulguée, un arrangement a bien été trouvé. Outre l’officialisation de sa présence dans le jeu, Diego Maradona est désormais ambassadeur de PES jusqu’à 2020. Reste à savoir si l’ancienne gloire napolitaine était ce qui manquait à la licence pour rattraper son retard sur FIFA.