fbpx
Culture
Partager sur

Overwatch: date de sortie décevante pour le prochain héros de Blizzard

Overwatch: date de sortie décevante pour le prochain héros de Blizzard

Selon Blizzard, si le prochain héros du FPS Overwatch est déjà jouable, il faudra néanmoins patienter avant qu'il ne soit disponible.

Il y a un peu plus d’un an, Overwatch sortait et mettait (presque) tout le monde d’accord. En effet, Blizzard prouvait que même au niveau des FPS, ils restaient les patrons incontestés. Visuellement agréable, dynamique, mais surtout très accessible, le FPS est directement entré dans les hits de l’année. Et ça, Blizzard le rend bien.

Car contrairement à d’autres éditeurs, Blizzard n’est pas dans l’optique de pondre des DLC payants. C’est pourquoi tout le contenu paru jusqu’à ce jour a été gratuit. Ainsi, de nombreux héros ainsi que de nombreuses maps et mode de jeu sont arrivés en cours de route.

Le prochain héros sortira dans très longtemps

C’est dans un entretien accordé à IGN que Jeff Kaplan, le créateur du jeu, s’est exprimé. Baptisé Héros 26 (sûrement à titre provisoire), le héros est déjà jouable. Pour autant, il ne semble pas être d’actualité, selon Jeff Kaplan.

Heroes 26 est très jouable et fun à jouer en interne, et c’est tout ce que j’ai à dire. Il ne sortira pas aussi tôt que vous ne le pensez […] Mais Héros 26 est déjà génial.

Bientôt un nouveau mode dans Overwatch ?

Par ailleurs, le créateur du jeu est longuement revenu sur l’avenir de son bijou. Si à l’heure actuelle, la formule semble marcher, Blizzard ne se repose cependant pas sur ses lauriers, et envisage déjà une suite. Récemment, Overwatch accueillait les matchs à mort, intéressants mais clairement pas indispensables. Cette fois, Jeff Kaplan voit plus grand:

Je pense que nous pouvons commencer à réfléchir sur comment Overwatch peut dépasser son statut de simple team shooter en 6v6, tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Vous l’aurez compris, la bonne nouvelle, c’est que le FPS phare de Blizzard aura prochainement droit à de nombreuses nouveautés. La mauvaise, c’est que ce n’est pas d’actualité.