Culture
Partager sur

Nintendo Switch: La console a enfin été hackée par des joueurs !

Nintendo Switch: La console a enfin été hackée par des joueurs !
Partage
Partager sur Facebook

Pour arriver à ce résultat, l'équipe de quatre hackers a dû exploiter une faille de la carte graphique NVIDIA Tegra pour trouver des informations sur le kernel de la Switch

Sortie il y a presque un an, la Nintendo Switch a récemment été “ hackée ” pour la première fois. Cette manipulation permettra notamment d’installer des logiciels “ homebrew ” et évidemment, de pirater des jeux.

 

Il a entre autre fallu fouiller dans la carte graphique de la Switch pour trouver les informations nécessaires au hack

 

Les constructeurs ont souvent de l’avance pour renforcer la sécurité des consoles. Cela n’empêche pourtant pas des petits malins de trouver des failles dans le système.

C’est ce qu’a prouvée une équipe de quatre hackers lors de la conférence 34c3 qui se déroulait en Allemagne. Plutoo, Derrek et Naenhrwert (le dernier, Yellows8, n’était pas présent) ont donc dévoilé comment hacker la Nintendo Switch.

Ce tour de passe-passe à pu être réalisé en exploitant une faille de la GPU NVIDIA Tegra, intégrée à la console. Cela leur a permit d’accéder à une fonctionnalité “ cachée ” de la carte graphique, donnant la possibilité d’aller fouiller dans ses profondeurs.

Cette fonctionnalité n’est normalement pas accessible à tous, et sers normalement aux développeurs de NVIDIA. Cela a donc donné aux hackers certaines informations pouvant les aider à contourner la sécurité de la Switch.

Il vous sera donc possible de flasher votre Nintendo Switch. Mais pour cela, vous devrez faire attention à rester en version 3.0, et à rester hors-ligne pour ne pas installer de nouvelles màj.

Il vous faudra aussi une version physique du jeu Pokken Tournament DX (livré avec la version 3.0). Vous devrez donc attendre que l’équipe de hackers lancent leur plateforme homebrew (ce qui se fera prochainement).

 

Vous ne bénéficierez plus du soutien de Nintendo une fois sa console flashée

 

Ne vous imaginez par contre pas gambader avec votre console et vos jeux piratés sans avoir un minimum d’inconvénients.

On vous épargne la rengaine type “ c’est du vol ” qui est parvenu beaucoup trop de fois à vos oreilles.

Ne vous attendez pas non plus a entendre l’inverse. Même si l’idée d’embêter l’industrie peut paraître attirante, pirater des jeux aura évidemment un impact sur les développeurs et les éditeurs. On vous laisse donc faire le choix, en votre bonne âme et conscience.

Et au delà d’être des hackers de bac à sable, c’est tout simplement votre console que vous pourrez atteindre. On ne dit pas qu’elle se mettra à clignoter de partout pour exploser, mais on est pas à l’abri de problèmes.

Si vous installez des applications non-officielles, rien ne dit qu’elles ne pourraient pas ralentir vos jeux, ou empêcher la console de se mettre à jour.

Enfin -c’est basique mais il est très important de le savoir en cas de soucis- Vous ne pourrez plus bénéficier de votre garantie. Si votre Switch a un soucis, vous allez devoir vous débrouiller tous seuls.

Il est important d’y réfléchir pour jouer sereinement, avec ou sans hack. Attendez aussi que votre console ne soit plus sous garantie. Et faites aussi attention aux applications que vous téléchargez si vous flashez votre Switch.