fbpx
Culture
Partager sur

Nintendo: Shuntaro Furukawa en dit plus sur l’avenir du Cloud gaming !

Nintendo: Shuntaro Furukawa en dit plus sur l'avenir du Cloud gaming !

Le président de Nintendo Shuntaro Furukawa ne croit pas à l'avenir du Cloud Gaming. Il semble pourtant inquiet de la situation.

Shuntaro Furukawa vient de parler de l’avenir du Cloud gaming. Cette nouvelle forme de jeu ne semble pas convaincre le patron de Nintendo. MCE TV vous dit tout.

Aujourd’hui, le Cloud gaming est en plein essor. Il s’agit alors de ne plus acheter de support de jeu comme un CD ou même une console comme la dernière Nintendo. Il suffit de se rendre sur le net pour pouvoir accéder à un panel de jeux vidéos en ligne. Pour cela, le joueur n’aura donc besoin que d’une manette reliée au boitier internet et d’un écran.

Si l’idée paraît révolutionnaire, elle ne semble pourtant pas convaincante. En effet, pour que cela marche, il faudrait un débit internet très rapide, que la plupart des joueurs n’ont pas. Ainsi le boss de Nintendo ne semble pas prendre la nouveauté au sérieux. Il indique alors au journal Nikkey qu’il est« possible que le Cloud gaming capte l’intérêt du public d’ici une dizaine d’années, mais… Je ne pense pas que les consoles traditionnelles disparaissent pour autant.« 

Le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa peu convaincu par le Cloud gaming !

Pourtant, Nintendo avait déjà essayé de lancer des jeux à travers le Cloud. En effet Assassin’s Creed Odyssey ou encore Resident Evil 7 biohazard : Cloud Version correspondent tout à fait à ce nouveau mode de jeu. Malgré tout, le patron de la marque ne pense pas que les consoles de jeux traditionnelles vont disparaitre. Pour lui, « la route est encore longue avant de connaître les résultats définitifs. Ceci étant dit, il serait inutile de se concentrer uniquement sur les consoles telles que nous les connaissons. »

Voilà ce que le boss de la marque avait annoncé avant d’ajouter : « Une fois que le public peut jouer sur d’autres supports à la place du vôtre, c’est fini pour vous. » De fait, même si le patron de Nintendo ne semble pas convaincu par le mode de jeu, il reste inquiet de la situation.