fbpx
Culture
Partager sur

Mortal Kombat X: le jeu ultra-gore de Nether Realms serait-il le jeu de combat de l’année ?

Mortal Kombat X: le jeu ultra-gore de Nether Realms serait-il le jeu de combat de l’année ?

Warner Bros, a invité la presse à poser ses mains sur Mortal Kombat X dans ses locaux. Une heure de jeu qui nous a permis de tester une bonne partie des personnages, des Fatalities hyper gores, et des nouvelles mécaniques de gameplay

Nous avons eu l’occasion de tester Mortal Kombat X pendant une toute petite heure. Nous avions rendez-vous dans les locaux de Warner Bros Interactive pour s’essayer à ce nouveau volet de la célèbre saga de jeu de combat, qui fait son entrée sur les consoles nouvelle génération.

Mortal Kombat X fait suite au Mortal Kombat sortis sur Xbox 360, PS3 et PC en 2011 : il s’agissait d’un reboot pour la série qui s’était essoufflée au fil des ans jusqu’à la mort du studio Midway. Ce nouvel opus reprend ce qui a fait le succès du reboot. Les joueurs ayant apprécié le précédent opus devraient facilement trouver leur marque pour ce qui est du gameplay, on retrouve les contrôles d’un jeu de combat classiques avec les subtilités propres à la franchise et à ce nouvel opus.

Un large panel de personnages avec chacun plusieurs gameplays

Une heure c’est suffisant pour faire un seul petit match avec chacun des personnages proposés. Tous les « kombattants » prévus pour la version finale n’étaient pas disponible pendant cette phase de test, mais les plus connus et les quelques nouveau arrivants ont suffis à prendre le pouls de ce nouvel opus.

Chaque personnage a dispose de trois variantes différentes : bien choisir cette spécialité a un impact conséquent sur la façon de jouer. Les trois déclinaisons de chaque personnage propose des pouvoir spéciaux différents orientant le gameplay : le personnage deviendra alors plus défensif, ou plus offensif etc.

L’ultra-violence est de retour, les Fatalities sont jouissives

Vif et violent à souhait, Mortal Kombat revient avec les séquences X-ray introduites dans le précédent volet : certains coups spéciaux entraînent des ralentis donnant à voir les membres de l’adversaire se faire malmener. De la même manière que les Fatalities qui sont d’une violence inouie. Arrachement de cœur, brisement de colonne vertébrale, explosion de crâne : autant de « cutscenes » qui ajoutent un côté extrêmement jouissif au spectacle des combats.

Certaines Fatalities sont d’une violence telle qu’on imagine même pas qu’un corps puisse subir de telles coups. Cassie Cage a par exemple une attaque X-Ray au cours de laquelle elle écrase les testicules de ses adversaires masculins au coup de poing avant de leur briser les deux joues avec des crosses de pistolet.

Bien que tous les personnages diffèrent, ils ont tous gagné en dynamisme et les combats sont rythmés, agréables à jouer autant qu’à regarder. On note également la présence d’objets utilisables sur les différents tableaux : des lianes pour s’accrocher, un rocher pour prendre appui et sauter ou encore… une vieille femme a jeter sur l’ennemi. Oui Mortal Kombat X est violent et impertinent.

Pour ce qui est des graphismes, on peut dire que Mortal Kombat X est beau. Nous l’avons vu sur PS4 et les images sont propres et la résolution convaincante. Même si les jeux sortis à cheval sur les deux générations de consoles sont souvent décevant, le titre de NetherRealm fait une belle entrée dans le monde de la next-gen, grâce à ses graphismes mais aussi sa mise en scène, et pourrait bien s’imposer comme référence du jeu de combat cette année.

Rendez-vous dans deux semaine pour lire notre test complet, et pour les plus aguerris, préparez-vous pour la Mortal Kombat Academy.