fbpx
Culture
Partager sur

Mortal Kombat X: sa femme est menacée de viol, le producteur du jeu quitte Twitter

Mortal Kombat X: sa femme est menacée de viol, le producteur du jeu quitte Twitter

Le producteur de Mortal Kombat X vient de quitter Twitter suite à des menaces reçues dirigées envers sa femme et sa fille. Un utilisateur aurait notamment menacé de violer sa femme s'il n'incluait le personnage Reiko au jeu

Alors que la sortie de Mortal Kombat X se rappproche sur consoles et PC et que la communication autour du contenu du titre s’intensifie, le producteur Shaun Himmerick a été contraint de quitter Twitter en raison de menaces. Plus qu’à son encontre, c’est vers sa femmes et ses enfants qu’ont été dirigés des messages de haine, des menaces de viol et de violence, un comportement inadmissible qui force le producteur de Mortal Kombat X à réduire sa présence médiatique.

Un fan réclame un personnage et menace de violer sa femme

Lorsqu’il est question de jeux vidéo mais surtout de suite de licence phare telles que Mortal Kombat, la virulence des fans peut parfois atteindre des propotions démesurées. En cause, un tweet d’un internaute appelé Omar King qui s’est adressé à Shaun de déclarant : Hey salope, si tu ne mets pas mon préféré Reiko je vais venir baiser ta femme t’entends ! Il fait référence à un personnage emblématique qu’il souhaiterait voire par dessus tout intégré à Mortal Kombat X.

Suite à ces attaques, – qui prennent place dans un climat de violence globale sur les réseaux sociaux -, Shaun Himmerick s’est d’abord montré réjoui de l’engouement de certains fans pour la série :

Pour être clair, si je ne souhaite plus m’exprimer sur Twitter ce n’est pas parce que des fans réclament tel ou tel personnage, cherchent à récolter des indices ou autre. Ça, je l’ai bien intégré, a-t-il expliqué. C’est juste de la passion pour la série Mortal Kombat et c’est quelque chose qui me concerne également. Aucun souci. Je suis même content de voir que les gens défendent leurs combattants favoris.

Il a ensuite répondu à ceux qui s’en prenait à sa famille :

J’ai la peau suffisamment dure pour faire face à des attaques personnelles. Je suis un grand garçon et c’est quelque chose que je peux supporter. J’ai déjà eu ma part de combats. Cela dit, je ne peux pas accepter les menaces de violence envers ma femme et ma fille. Les menaces de violence sexuelle sont encore plus problématiques. Vous voulez vous battre contre moi pour une quelconque raison. Je serais probablement disposé à la faire, de manière verbale ou physique. Je peux me débrouiller. Mais menacer mes femmes ? Non

Quid de l’impunité des fans virulents sur Twitter

Cette nouvelle affaire mets en lumière la violence dont font preuve certains utilisateurs du site de micro-blogging, ce dernier étant plus libertaire que d’autres réseaux sociaux. Comme le rappellent nos confrères de Jeux Actu, le Directeur d’exploitation de l’éditeur Electronic Arts avait fait face à un problème similaire : sa femme avait été menacée de viol. Après s’être plaint auprès de Twitter, le porte parole du réseau social lui avait répondu que l’utilisateur n’avait enfreint aucune règle de la charte.

Source : Jeux Actu