fbpx
Culture
Partager sur

Mirror’s Edge Catalyst: le monde ouvert sera progressif

Mirror's-Edge-Catalyst-le-monde-ouvert-sera-progressif

Avis aux fans de Mirror's Edge: vous avez peur de vous lancer dans cette gigantesque mégalopole? Rassurez-vous Catalyst sera un monde ouvert dit "progressif".

Petit rappel à ceux qui ne se sont que très peu renseignés sur le prochain Mirror’s Edge baptisé Catalyst: le jeu sera bel et bien en monde ouvert. Problème? La ville est gigantesque, alors un problème de game design se dresse donc devant les développeurs: comment faire pour ne pas intimider le joueur devant la grandeur de la cité? Réponse, un monde ouvert « progressif ».

Les temps changent, la ville dans Catalyst aussi…

« C’est une ville en expansion qui s’ouvrira à mesure que vous progresserez dans l’histoire. L’une des critiques du premier jeu était qu’il était un peu trop difficile pour beaucoup de gens ou un peu trop frustrant, et nous croyons que lancer les joueurs dans une ville immense pour faire ce qu’ils veulent aurait été un peu intimidant, surtout que notre gameplay diffère de nombreux autres jeux. » raconte Sara Jansson dans une interview accordée à Xb1.co.uk, dans laquelle elle souligne ce qui différencie Catalyst des autres jeux: son gameplay.
Le monde ouvert (la ville) ne s’ouvrira donc pleinement aux joueurs seulement qu’après avoir passé un certain nombre d’heures dans le jeu. Choix judicieux? Cela signifie que nous ne pourrons pas accéder immédiatement à la ville entière, la véritable exploration attendra donc un peu…

Une héroïne désarmante… désarmée

Pendant la conférence de presse d’Electronic Arts à l’E3, l’éditeur a annoncé que Faith -la protagoniste de l’histoire- « n’as pas besoin d’armes ». Toutefois, ils nous laissaient dans le doute. Elle n’a peut-être pas besoin de ces armes, mais est-ce que les gunfights dans Mirror’s Edge 2008 étaient aussi inutiles? Ridicules? Absurdes? A tel point qu’ils pourraient entacher le message philosophique que veut faire passer le jeu?

La réponse, n’en déplaise à certain, est non. Nos confrères de Kotaku avaient pu discuter avec Sara Jansson, la Productrice Senior de Polygon, il y a quelques semaines. Celle-ci leur a dit:

« Dans Mirror’s Edge Catalyst, vous n’utiliserez absolument aucune arme. Nous avons complètement retiré ce type de gameplay de notre jeu. Vous ne pourrez même pas les ramasser. »

Ce coup-ci, le combat c’est du mouvement, du « flow ». Si vous gardez le rythme et enchaînez plusieurs mouvements, Faith deviendra en fait invulnérable aux balles… C’est un peu comme du rap en freestyle, sauf qu’en vrai les balles bah ça vous tue, donc en fait non c’est pas du tout comme du rap en freestyle, oubliez.

En tout cas, c’est une approche au combat très intéressante qu’offrirai Catalyst, ce qui pourrait encourager les joueurs à arrêter de fuir, courir, et affronter les flics qui leur courent après. Donc oui, plus de flingues mais au moins ils ont réussi à bien amener la chose, en théorie.