fbpx
Culture
Partager sur

MGS V: Pas d’Hideo Kojima sur les jaquettes du jeu

MGS-V-pas-d'Hideo-Kojima-sur-les-jaquettes-du-jeu

C'est officiel, le nom d'Hideo Kojima semble définitivement effacé des jaquettes de MGS V: The Phantom Pain. Le studio Kojima Productions semble lui aussi être concerné.

Konami est réputé dans le monde pour la qualité de ses jeux, ses productions. Mais hier le studio s’est une nouvelle fois attiré les foudres du web. Ce lundi l’éditeur a posté la version finale de la jaquette de MGS V (Metal Gear Solid V). Comme nous en parlions il y a plusieurs semaines, la discorde entre le créateur et l’éditeur est encore très obscure. Comme on pouvait (malheureusement) s’y attendre, il n’y a pas d’Hideo Kojima sur la boîte.

MGS V: « NO PLACE FOR HIDEO »

Des versions précédentes de la jaquette de MGS V, attendu pour le 1er Septembre, montraient jusque là le logo de Kojima Production en bas à gauche, et les mots « A Hideo Kojima Game » au dessus du titre.

Voici comme comparaison ladite jaquette:
MGS V Jaquette

« Fission Mailed » pour Konami?

C’est une véritable gifle au visage d’Hideo Kojima, mais elle n’était pas pour autant inattendue pour tous ceux qui suivent l’actuel conflit Kojima-Konami. Souvenez-vous, l’éditeur japonais avait tout d’abord commencé à retirer tous les « Kojima » de son site web, d’items nombreux et variés jusqu’aux produits dérivés. Des rumeurs ont ensuite rapidement gagnées le web comme quoi Kojima quitterait Konami après le développement de MGS V. Enfin, et tel un coup de grâce dans le coeur des joueurs, Konami a ensuite annoncé l’annulation de l’autre projet de Kojima: le tant regretté survival-horror Silent Hills (P.T.) .

Le pire dans tout ça, c’est l’irrespect total de l’éditeur envers Kojima et son équipe de développement. Pensez donc aux designers, aux programmeurs, aux producteurs, aux artistes, aux sound designers, aux testeurs qualité, aux acteurs, aux réalisateurs, aux animateurs… C’est toute une équipe qui a passé des centaines, si ce n’est des milliers d’heures, à nous développer le V, l’épisode 5, MGS V: The Phantom Pain. Toutefois comme nous le connaissons, Hideo Kojima avait depuis longtemps prévu cette situation. Pour preuve nous vous défions de faire un Metal Gear Solid sans trouver de références ou de caméo d’Hideo Kojima: rappelant ainsi qui est celui qui a créé le jeu.
Allant des marques aux noms des personnages, des personnages aux textes des jeux… Hideo Kojima a laissé sa marque partout dans ses jeux. Souvenez-vous de ce drôle d’easter-egg trouvé dans MGS V: Ground Zeroes… Prudence, signature ou affront? Seul le temps le dira.