fbpx
Culture
Partager sur

Metal Gear Solid: un fan recrée le jeu de Kojima de 1998 avec Unreal Engine 4

Metal Gear Solid: un fan recrée le jeu de Kojima de 1998 avec Unreal Engine 4
Partager
Partager sur Facebook

Airam Hernandez, véritable passionné des Metal Gear Solid, a décidé de recréer sous Unreal Engine 4 le jeu d'Hideo Kojima sorti à l'origine en 1998

Airam Hernandez est un très grand fan de la saga Metal Gear Solid. C’est littéralement cette passion qu’il a, pour les jeux d’Hideo Kojima, qui lui permet de trouver l’énergie nécessaire afin de recréer sous l’Unreal Engine 4 toute l’île de Shadow Moses où se déroule l’intrigue du jeu PlayStation de 1998. Avec l’aide du compositeur Dan Meadowcroft, ils sont parvenus, après avoir teasé depuis des mois des images de leur projet, à réaliser une bande-annonce très sympathique qui rappelle de bons, très bons souvenirs.

Metal Gear Solid: Shadow Moses

Voici une bande-annonce réalisée avec ce qui est pour le moment dans le jeu. Comme vous pourrez le voir, le jeu est encore en cours de développement ou « Work In Progress » comme ils aiment le dire.

Un résultat visuellement très joli, mais les plus hardcore des fans (voire les joueurs les plus casual) noteront que… Hé bien un Metal Gear Solid… Ce n’est pas un FPS. Hé oui madame!

Aussi, vu la difficulté d’un tel projet, le développeur laisse en commentaire sur sa vidéo un petit message destiné aux personnes qui suivent avec attention et intérêt son travail. Parfaitement au courant que tôt ou tard il fera face aux droits d’auteur du terrible loup qu’est Konami, Airam Hernandez a indiqué qu’il a décidé de jouer la transparence avec ses followers. Toute décision serait alors prise avec le consentement des fans. Une précaution qui a le mérite d’être légitime, et pour cause: Konami, très protecteur au niveau des droits d’auteur, a pris connaissance de ce projet.

Konami est au courant du projet

C’est l’heure de la gifle de la réalité: comme le précise très justement le papier de nos confrères du Kotaku, il n’est pas rare de voir des projets aussi ambitieux couler, mourir lentement… très lentement. Sauf preuve du contraire, il est malheureusement encore impossible pour un voire deux gugusses de terminer un jeu aussi important seuls. Il faut les moyens, le temps et bien entendu beaucoup de concentration. Donc à moins d’avoir un soutien financier pour s’y consacrer à plein temps, et couvrir les frais de développement rendant le projet un peu plus professionnel, il va falloir beaucoup de courage à ce jeune développeur.

Toutefois, il est important de préciser que ce projet ambitieux est tout de même remonté jusqu’à l’attention de l’éditeur de Metal Gear Solid: Konami, comme le démontre ce simple retweet qui pourtant est riche de sens: