fbpx
Culture
Partager sur

Metal Gear Solid: un étonnant easter-egg #AHideoKojimaGame

A-Hideo-Kojima-Game

Konami n'arrivera jamais à effacer Hideo Kojima de son histoire. Et le créateur japonais de Metal Gear Solid nous montre une nouvelle fois son génie.

C’est un étonnant easter-egg qui a été trouvé sur le dernier titre Metal Gear Solid: Ground Zeroes, celui-ci concerne les récents événements entre Hideo Kojima et Konami… Pour rappel, l’éditeur japonais tente d’effacer toutes traces du créateur de son site web, d’internet et des jaquettes de jeu Metal Gear Solid. Seulement, Kojima semble plus malin que le « système »!

C’est qui Kojima et il se passe quoi?

Hideo Kojima est né le 24 Août 1963 à Setagaya au Japon. C’est un passionné de cinéma, de mangas et surtout… De jeux-vidéo.
Il rentre chez Konami en 1986, où il devient game planner (chef de projet). Là, il sort sur MSX Metal Gear, jeu qui deviendra très vite le pilier d’un nouveau genre: le jeu d’infiltration.

Ce jeu devient très vite un succès, très apprécié par les joueurs et par la critique. Puis arrive 1998, il sort Metal Gear Solid. Succès mondial.
MGS reçoit tellement d’éloges, de récompenses qu’il est impossible de toutes les citer. Kojima innove en termes de gameplay, de narration, de scénario… Très vite, il sort la suite de MGS: Metal Gear Solid 2 en 2001. Puis il enchaîne sur MGS3, MGS4, MGS Peace Walker… Tous connaissent un gros, un énorme, un titanesque succès.

Il se voit confier KONAMI LOS ANGELES, qu’il renomme Kojima Productions. Puis, devient directeur de production chez Konami jusqu’à devenir vice-président de Konami Digital Entertainement (le 1er Avril 2011).

Vous l’aurez compris, Kojima est novateur, Kojima est important pour Konami, Kojima est « Dieu » pour les fans de Metal Gear Solid. Mais Kojima est coquin, Kojima est farceur…

Il a déjà piégé maintes et maintes fois son public en modifiant subtilement des trailers, des gameplays jusqu’à changer au dernier moment des détails de jeu ou scénaristiques. Aussi, il s’amuse tous les ans au 1er Avril à faire une farce à ses fans, comme par exemple Je quitte Konami, ou encore le tant répété « C’est mon dernier MGS, après je quitte! ».

Or, depuis le 19 Mars 2015, Konami semble s’être embrouillé avec Kojima (ou l’inverse). Sur le site de l’éditeur, toutes traces d’Hideo Kojima sont effacées et son nom retiré de toutes les jaquettes de jeux Metal Gear Solid. Comble du comble, il se voit retirer Kojima Productions, dont le nom redevient l’original KONAMI LOS ANGELES par la compagnie nippone. Puis, le podcast « Kojima Station » se voit arrêté à son tour. Enfin, fin Mars, Konami décide d’annuler le développement et la commercialisation de version personnalisée de la PlayStation 4 aux couleurs de MGS.

Bon sang, mais que se passe t-il?

Metal Gear Solid: #AHideoKojimaGame

C’est donc un étonnant secret caché dans Metal Gear Solid 5: Ground Zeroes qui a été découvert. Celui-ci en plus d’être interactif, est un véritable message et un doigt d’honneur envers Konami.

Dès que le premier titre Metal Gear est effacé, le personnage Miller (dans la radio) nous dit:
Bien, tu as effacé ce titre. On dirait qu’il y en a plusieurs autres… Tu peux les effacer autant que tu veux, mais tu n’effaceras jamais les souvenirs.

Une fois tous les Metal Gear Solid effacés, Miller revient et nous dit:
« Bien! Tu as effacé tous les titres! Mais chacun de ces derniers resteront à jamais avec toi.»

Intervient ensuite un autre personnage qui nous dit:
« On dirait que tu es un fan des jeux d’Hideo Kojima! », pour ensuite terminer avec un message personnel d’Hideo Kojima lui-même:
« Merci pour votre soutien! »

Cet easter-egg se termine sobrement sur le hashtag #AHideoKojimaGame.