fbpx
Culture
Partager sur

League of Legends: l’ancien footballeur Edgar Davids gagne son procès contre Riot Games !

League of Legends: l'ancien footballeur Edgar Davids gagne son procès contre Riot Games !

Il y a deux ans, Edgar Davids attaquait en justice les créateurs de League of Legends pour des raisons d'images. L'ancien footballeur a remporté son procès.

Sorti en 2009, League of Legends reste le jeu le plus joué au monde. En effet, si certains jugeront que c’est parce qu’il est gratuit, il ne faut pas enlever sa qualité. Véritable référence du MOBA, LoL est avant tout très accessible, même si le titre accueille de grandes compétitions.

Et avec tous les champions disponibles, difficile de ne pas y trouver son compte. Ainsi, tous les styles de jeu sont présents: tanks, soigneurs, ou encore DPS. Difficile oui, impossible non. Par exemple, Edgar Davids n’a pas semblé convaincu par Striker Lucian.

Quand League of Legends s’inspire un peu trop de la réalité

Il faut remonter à 2014 pour comprendre les origines de ce litige. Si le ton semble détendu, Edgar Davids fait part de ses doutes sur Instagram concernant un champion du jeu. En outre, il estime que Striker Lucian est une parodie de lui-même. C’est pourquoi depuis 2015, l’ancienne star de l’Ajax d’Amsterdam était en procès avec Riot Games, l’éditeur du jeu.

My son thinks this #LeagueOfLegends #character is based on his dad wahahaha

Une publication partagée par mrdavidsone (@edgardavidsofficial) le

Que ce soit sur le terrain comme dans la réalité, l’ancien récupérateur de la Juve et du Barça ne laisse visiblement rien passer.

Grosse défaite pour Riot Games ?

Pourtant, Riot Games assurait avec ferveur que la ressemblance entre les deux était minime. Mais c’était sans compter la fidélité des employés apparemment. Car l’un deux, à l’époque, avait tweeté que la star du ballon rond avait effectivement été une source d’inspiration pour le champion. Bien sûr, le tweet avait été supprimé.

Finalement, c’est bien Edgar Davids qui a remporté ce procès. Malheureusement pour LoL, les conséquences pourrait être terribles. De fait, l’éditeur devra reversé à l’ancien international néerlandais l’intégralité des gains générés par le personnage virtuel.