fbpx
Culture
Partager sur

L.A. Noire, Enslaved, Limbo … Ces super jeux qui n’ont jamais eu de suite

Bien qu'excellents, de nombreux jeux n'ont jamais eu droit à une suite, que ce soit par manque d'inspiration, ou par manque de succès.

GTA, Final Fantasy, Resident Evil… De nombreuses séries ont réussi à perdurer à travers les âges, via différents opus. Si ces séries parviennent généralement à se renouveler, certains jeux devraient en prendre de la graine.

En effet, il existe de nombreux titres qui auront laissé les joueurs sur leur faim. Pourtant, il semblerait qu’aucune suite n’ait été prévu, pour le plus grand malheur de certains. Voici un top 5 des meilleurs hits qui n’auront probablement jamais de suite.

Limbo, ce jeu de plate-forme sombre et atypique

Entièrement en noir et blanc, Limbo attire dans un premier temps pour son aspect visuel. Mais si le titre est excellent, c’est avant tout pour son gameplay, simple et intuitif. De plus, il est toujours plaisant de creuser ses méninges dans un jeu vidéo.

Eternal Darkness, un survival-horror oublié

Sorti en même temps que la Nintendo Gamecube, Eternal Darkness est un survival-horror sans prétentions. Outre son gameplay agréable et facile à prendre en main, la bande son du jeu est d’une qualité remarquable. De même que le jeu profite d’un scénario à la fois original et intéressant.

Enslaved ou la légende du Roi Singe revisitée

Dans un univers post-apocalyptique, l’humanité tente de survivre face à des créatures mécaniques. Ainsi se présente le contexte du jeu. En plus de personnages charismatiques, ce jeu d’action promet de passer de bons moments. Qui n’aura donc jamais de suite.

Half-Life 2, entre espoir et naïveté

Ce FPS, mettant en scène les aventures de Gordon Freeman, est considéré comme l’un des meilleurs jeux sur PC. Bien qu’il soit sorti il y a près de 15 ans, les fans ne désespèrent pas quant à une éventuelle suite. Néanmoins, il est probable qu’elle n’arrive jamais.

L.A. Noire, ambiance jazz et noire

Produit par Rockstar, L.A. Noire est une véritable pépite. Bien qu’il soit légèrement redondant, son concept était tout bonnement excellent. Entre enquêtes et courses poursuites dans un Los Angeles des années 40, une suite n’aurait pas été de trop.