fbpx
Culture
Partager sur

Konami se retire de la Bourse de New York

Konami se retire de la Bourse de New York

Konami a confirmé hier se retirer volontairement du New York Stock Exchange, la plate-forme d'échange principale de la bourse de New York...

Konami a confirmé hier dans un communiqué de presse se retirer volontairement du New York Stock Exchange, la plate-forme d’échange principale de la bourse de New York… Un timing qui prête à confusion car il n’a rien à voir avec la restructuration actuelle que connait l’éditeur japonais, ni avec l’annulation de Silent Hills.

Pourquoi Konami se retire?

D’après le porte-parole de Konami, le maintien de la cotation « Konami » à la bourse de New York n’est plus du tout justifiée économiquement parlant, et ne représente qu’« une infime partie du volume total des échanges d’actions ». Officiellement déréférencé du New York Stock Exchange le 24 avril dernier, la compagnie japonaise maintient toutefois ses activités boursières principalement à Tokyo, mais aussi à Londres.

En revanche, comme Konami souhaite également quitter la Securities and Exchange Commission (SEC) fin juillet, cela veut dire que le groupe ne sera plus dans l’obligation légale de publier ses résultats financiers en anglais. Heureusement, dans le communiqué de presse de Konami, il est précisé que l’éditeur japonais va tout de même continuer de détailler tous ses résultats financiers dans la langue internationale afin d’assurer sa visibilité, tant nécessaire aux actionnaires. D’ailleurs, rappelons que Konami publiera le 8 Mai prochain les résultats de son année fiscale… Nous le verrons en temps voulu.

Konami en chiffres

Le site gamekult a réalisé de superbes infographies interactives montrant Konami tout en chiffres et en courbes.

Résultats de Konami | Create infographics

Comme on peut le voir, les chiffres pour les ventes de jeux-vidéo sont assez alarmants. De 2008 à 2014, le nombre de jeux distribués par Konami dans le monde a chuté de 60%, et tout indique que la courbe ne s’inversera pas cette année. Les jeux musicaux semblent avoir été définitivement oubliés, alors qu’il s’agit de la spécialité de l’éditeur japonais, et enfin l’échec de Lords of Shadow 2… Les jeux de sports semblent toutefois résister à cette dégringolade, mais pour combien de temps encore?

Ventes jeux Konami | Create infographics

On ne sait pas ce que fait Konami en ce moment ni quels sont leurs plans… Une chose est sûre on n’en aura jamais autant entendu parlé que ces derniers mois…

Sources: gamekult, gamersassaultweekly, Konami