fbpx
Culture
Partager sur

Kojima: et si Silent Hills n’était pas mort? – Enquête (2/3)

Kojima-et-si-Silent-Hills-n'était-pas-mort-enquête-2-3

Kojima, Konami, Silent Hills. Des noms qui reviennent... Et si Silent Hills n'était pas mort? Retour sur les événements de Konami et l'avenir du jeu-vidéo.

Kojima, Konami, Silent Hills… Vous l’aurez peut-être remarqué, on en parle beaucoup depuis quelques mois. Rien que cette première phrase, et le titre de l’article vous avez peut-être deviné de quoi ce dossier allait traiter. Discorde entre Kojima et Konami, l’avenir des gamers est sur mobile et annulation de Silent Hills. Mais… Et si Silent Hills n’était pas mort? Et si il ne s’agissait que d’un coup de marketing? Regroupons ce qu’on sait déjà et analysons les indices. Sur cette page, retour sur les événements entre Kojima et Konami, l’abandon de Silent Hills et l’avenir du gaming selon Konami.

4 Mars 2015: le début de la fin(?)

C’est ce jour que tout commence réellement à se gâter. Kojima Productions (studio de développement d’Hideo Kojima) est officiellement renommé en Konami Los Angeles, et Hideo Kojima est remplacé par Yoshihiko Ota.
Kojima Productions Los Angeles
On apprendra quelques jours plus tard que Konami étant en restructuration sociale, de nombreux postes et studios sont amenés à changer.

19 Mars 2015: No Place For Hideo

Sur le site de l’éditeur, toutes traces d’Hideo Kojima sont effacées et son nom retiré de toutes les jaquettes de jeux Metal Gear Solid. Comble du comble, après s’être vu retirer Kojima Productions, dont le nom est revenu à l’original KONAMI LOS ANGELES par la compagnie nippone. Puis, le podcast « Kojima Station » se voit arrêté à son tour. Enfin, fin Mars, Konami décide d’annuler le développement et la commercialisation de version personnalisée de la PlayStation 4 aux couleurs de MGS.

26 Avril 2015: Silent Hills est officiellement abandonné. Kojima ne répond pas.

C’est officiel et confirmé par le producteur associé Guillermo Del Toro, Silent Hills est abandonné. Konami a d’ores et déjà commencé à retirer les démos de Silent Hills / P.T. du PlayStation Network, sans pour autant faire d’annonces officielles.

Les fans sont indignés, les rédactions jeux-vidéo sortent des dizaines de papier par jours afin d’avoir le fin mot de l’histoire. Silent Hills était devenu le titre le plus téléchargé du PlayStation Store…Le web est frustré et choqué.

« Le mobile est le futur du jeu vidéo » ~ Konami (15/05/2015)

Aussi étonnant que déplaisant, c’est là qu’Hideki Hayakawa place l’avenir du jeu-vidéo. A la manière du « mobile-first » de Zuckerberg, Konami frappe à nouveau un grand coup le 15 Mai dernier, et dérange fans et rédactions qui ne comprennent pas ce tel changement de marché.
« Notre plate-forme principale sera le mobile. En suivant le modèle du « payer pour jouer » des jeux comme Power Pro et Winning Eleven avec des contenus additionnels, nos jeux doivent évoluer de la vente d’objets à la vente de choses comme des fonctionnalités » annonce le CEO de Konami. Et de poursuivre « le jeu vidéo a atteint de nombreuses plates-formes, mais en fin de compte, la plate-forme dont nous sommes le plus proche, c’est le mobile. Le mobile est le futur du jeu vidéo. (…) Nous espérons que nos licences internationales telles que MGSV ou Winning Eleven vont continuer à marcher, mais pensons continuellement à comment pousser nos franchises sur mobile aussi. »

Ceci expliquerai (en théorie) l’intérêt d’abandonner le projet Silent Hills et de laisser tomber Hideo Kojima. Sont-ils sérieux? L’avenir est-il réellement dans le mobile? Le web s’échauffe, et lance une pétition (demandant 200,000 signatures) afin de ramener Silent Hills.

<< LIRE LA PREMIERE PARTIE (Qui est Kojima?/Sortie Silent Hills)
LIRE LA SUITE (Silence de Kojima/Allison Road/Notre Avis) >>