fbpx
Culture
Partager sur

Kojima: un neurochirurgien porte plainte pour harcèlement

Kojima: un neurochirurgien porte plainte pour harcèlement

Un neurochirurgien italien a décidé de porter plainte contre le développeur Hideo Kojima du fait de la ressemblance de l'un des personnages avec le docteur.

Le neurochirurgien italien Sergio Canavero, désormais célèbre pour avoir annoncé sa volonté de procéder à la transplantation de la tête d’un de ses patients humains sur un autre corps, a déclaré jeudi 22 avril dans une interview accordée à nos confrères de Kotaku avoir dporté plainte contre Hideo Kojima, le papa des Metal Gear Solid.
En effet, dans un des premiers trailers de Metal Gear Solid V: Phantom Pain, prochain titre du développeur japonais, met en scène un chirurgien qui ressemble à s’y méprendre au docteur Canavero. La scène et le titre du jeu (« Douleur fantôme ») font explicitement référence à une greffe, en l’occurence, du bras de Big Boss.

YouTube est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Une conspiration?

C’est le forum neogaf.com qui a fait la comparaison le 18 Avril dernier. Dès lors, les fans ont immédiatement pensé qu’il y avait une collaboration entre le neurochirurgien Sergio Canavero et Hideo Kojima.
L’enquête collective du forum a rapidement atteint des proportions pour le moins inattendues: les internautes, pris de passion pour la thèse conspirationniste, ont massivement cherché à joindre le Dr Canavero pour demander confirmation et d’éventuels détails supplémentaires. Cette quête de renseignement s’est très vite retrouvée en harcèlement téléphonique, l’un des griefs du neurochirurgien, qui rapporte avoir reçu pas moins de 23 appels téléphoniques par ces mêmes internautes. L’un des modérateurs du forum NeoGaf a promptement réagit car vingt-quatre heures plus tard et au bout de dix pages de débats le fil de discussion était déjà fermé, avec pour dernier message les remontrances du modérateur :

« Il n’est pas permis de publier les informations privées d’un citoyen puis de le harceler parce que vous pensez que Kojima cherche à vous piéger dans je ne sais quel petit jeu. Kojima ne travaille même plus à Konami. Reprenez-vous et arrêtez ce foutoir. Comportez-vous comme des adultes. C’est absolument inacceptable. »

Contacté par nos confrères de Kotaku, Sergio Canavero a nié toute implication implicite ou explicite avec le studio, en précisant tout de même qu’il n’avait jamais eu connaissance de l’existence d’Hideo Kojima ni de Konami, il fait également part de son ambition de demander des réparations:
« Je suis allé à la Polizia postale et j’ai déposé une plainte contre M. Kojima. (…) Dans le même temps, mon avocat est en train d’envoyer une lettre à la compagnie japonaise pour lui demander compensation. »

Côté Kojima?

Aucune réponse du côté d’Hideo Kojima ni de Konami, bien que de nombreuses rumeurs affirment que le développeur ne travaille plus pour le compte de l’éditeur nippon. Ce n’est pas la première fois que Kojima est confronté à de tels problèmes, et bien qu’il ne semble pas s’en préoccuper d’avantage, il continue son bonhomme de chemin. Le développeur est connu pour régulièrement emprunter des références, personnages et événements à la pop-culture, au cinéma ainsi qu’aux personnalités (aussi bien politiques que célèbres). Il est d’ailleurs décrit par un ancien employé de Konami comme « quelqu’un de très cultivé, qui aime faire des clins d’œil. Quand il y a une ressemblance, est-ce du hasard ? C’est rare. »

Sources: Le Monde, gamespot