fbpx
Culture
Partager sur

Hearthstone: Fouillez les mines dès vendredi avec Kobolds & Catacombs ! [EXCLU]

Cet évènement axé autour de l'extension d'Hearthstone, Kobolds & Catacombs , nous a permis d'en apprendre un peu plus sur les nouveautés à venir dans le jeu

Vendredi 8 décembre devrait voir arriver la dernière extension en date du jeu Hearthstone, Kobolds & Catacombs. Lors d’un évènement organisé le 30 novembre dernier, Ben Thompson, directeur artistique, et Peter Whalen, concepteur du jeu senior, étaient présents pour parler du jeu et de cette nouvelle extension.

 

Une ambiance qui collait très bien avec le sujet

 

C’est d’abord dans la cave d’un immeuble que c’est déroulé la présentation de l’évènement. En effet, quand le mot cave est prononcé, il est possible que l’on ne se sente pas rassuré.

Mais ici, l’atmosphère n’avait rien de glauque ; on pourrait même dire qu’elle était chaleureuse, collant parfaitement avec l’univers médiéval mis en scène par Blizzard. Avec une lumière tamisée et une ambiance calme, on se retrouvait bercé par les crépitements d’un (faux) feu de cheminée, d’apparence plus vraie que nature.

À côté d’une table haute, sur laquelle une pierre de foyer, des pièces d’or, et des pierres précieuses (dommage qu’elles soient toutes factices) étaient disposées, se tenaient Peter Whalen et Ben Thompson.

Planchant sur Hearthstone depuis un certain moment (Thompson depuis la création du titre en 2014, et Whalen à partir de 2015), les deux employés de Blizzard ont l’air de prendre leur travail à coeur. « On doit forcément être passionné pour bosser dans cet univers » lance d’ailleurs le concepteur senior, tout en expliquant le principe du jeu.

 

la stratégie de Hearthstone, basée sur un tirage de carte aléatoire, pousse le joueur à s’adapter

 

Fortement inspiré par des jeux de cartes comme Magic, Hearthstone est un jeu de cartes à collectionner exclusivement en ligne. D’après Peter Whalen, le jeu est très ludique, accessible, et ne demande pas de gros efforts pour être bon.

Pourtant certains joueurs ont pu être frustrés par le mode aléatoire du jeu. Parmi un nombre incommensurable de cartes existantes (plus d’un millier), le joueur ne saura jamais trop sur quoi il pourra tomber, ce qui modifie clairement la stratégie à adopter. Et de l’autre côté, un joueur peut dégainer par chance la bonne carte, et annihiler d’un coup son adversaire.

« Ce qui est intéressant avec les cartes aléatoires, c’est qu’il n’y a aucune stratégie fixe. Le joueur va toujours devoir s’adapter à ce qu’il a pour avoir l’avantage. Certes, certains pourront attendre de jouer mille parties avant de sortir une carte extrêmement puissante, mais cela rend aussi les choses plus excitantes. » nous dit Whalen.

 

L’univers fantastique de Warcraft et WoW ne sont pas mis de côté

 

L’univers, comme vous le savez, est centré sur les jeux Warcraft et World of Warcraft. Comme le dit Ben Thompson: « Si le jeu garde ses spécificités, il est très documenté pour permettre au joueur de mieux connaitre l’univers de Warcraft. ».

Les joueurs auront donc tout le temps de découvrir les mystères d’Azeroth et des autres continents du jeu, avec 3 extensions par an. « Un objectif atteignable, et qui permet aussi au joueur d’en profiter pleinement » selon le directeur artistique d’Hearthstone.

La plus récente à être jouable, Knights of the Frozen Throne, invitait les joueurs à se rendre dans les territoires glacés du Norfendre pour affronter le Roi Liche dans un combat final.

De nouvelles mécaniques de jeu pourront être exploitées dans cette extension

Et pour clore l’année, Kobolds & Catacombs fera son arrivée vendredi 8 décembre. Avec 135 nouvelles cartes, mais aussi de nouvelles mécaniques.

Neuf armes légendaires seront accessibles aux joueurs. En suivant le même principe que les quêtes et héros légendaires, on retrouvera une arme par classe.

On verra aussi l’apparition de cartes disposant de l’effet “ Appel ” (en anglais Recruit). Cela aura comme effet d’invoquer des minions dans votre deck pour les jouer. Des cartes avec un potentiel intéressant, car elle poussent le joueur “ à construire son deck de façon à tirer un avantage des cartes ‘ Appel ’ ”.

Enfin, un nouveau mode de jeu pour les aventures solo, la “ Virée en donjon ” (en anglais Dungeon Run) fera aussi partie des nouveautés. Le but de cette aventure (complètement gratuite) est de battre 8 boss, sélectionnés parmi 48 personnages du jeu.

À chaque victoire, vous pourrez choisir trois packs de trois cartes, que vous pourrez ajouter à votre deck de base. Vous pourrez aussi y ajouter des trésors vraiment puissants.

Plus d’informations seront disponibles le 8 décembre, pour la sortie de l’extension Kobolds and Catacombs.