Culture
Partager sur

GTA V: les policiers de Los Santos sont-ils racistes ?

GTA V: les policiers de Los Santos sont-ils racistes ?
Partager
Partager sur Facebook

Après les quelques cas isolés rapportés sur internet, le YouTuber The Game Theorist a décidé de mener son enquête pour savoir si les policiers de GTA V étaient racistes. Après expérimentation, il a découvert que le comportement des policiers n'était pas nécessairement lié au hasard

Avec GTA V, Rockstar a repoussé encore plus loin les limites du réalisme : le jeu fourmille de détails, notamment au niveau du background et du contexte socio-économique. Mais le studio serait-il allé à ce point loin dans le réalisme qu’il ait créé des policiers racistes ? C’est la question que s’est posé le YouTuber Game Theorist.

Rappelez-vous, il y a quelques semaines, une vidéo émergeait sur la toile dans laquelle on apercevait un joueur contrôlant le personnage noir Franklin qui se faisait attaquer par un policier sans raison. De là à en conclure que tous les policiers de Los Santos sont racistes il y a un pas que nous ne franchiront pas. Mais Game Theorists a tout de même voulu réaliser sa petite enquête pour connaitre le comportement des policiers.

A la rencontre des policiers de GTA V avec les trois catégories sociales différentes

Le YouTuber a ainsi alterné les phases de test avec les trois personnages de GTA V : Michael, Franklin et Trevor. Vêtu tous les trois sobrement, ils sont allés à la rencontre de policiers dans divers quartiers de la ville. Le joueur s’est contenté de se poser devant eux, à pied ou en voiture et d’attendre. Rockstar a déjà été interrogé sur le sujet et avait affirmé n’avoir implémenté aucune variable concernant le racisme dans son jeu. Pourtant les résultats semblent corroborer cette hypothèse.

La police n’aime pas les pauvres

S’il ne s’agit pas de racisme à proprement parlé, The Game Theorist remarque qu’en fonction des quartiers, ce sont les deux personnages appartenant aux classes populaires qui sont le plus souvent victime de bavures policières : Franklin et Trevor le White Trash. Dans les quartiers dits sensibles, caractérisés par une forte criminalité et l’omniprésence de la communauté noire, Franklin se fait arrêter beaucoup plus souvent que les autres et dans deux cas, l’arrestation est musclée. Mais les forces de l’ordre de Los Santos ne sont pas si réac qu’on le crois : un joueur avait notamment croisé un policier transsexuel.

Ces résultats peuvent être dus au hasard, mais la rigueur avec laquelle le YouTuber a mené son expérience incite à considérer ses résultats. Néanmoins, si vous vous mettez aux braquages en ligne, il y a fort à parier que la police ne fera pas de distinction de couleurs.

Source : Gameblog