fbpx
Culture
Partager sur

GTA 6 : Leslie Benzies porte plainte contre Rockstar Games

GTA 6 : Leslie Benzies porte plainte contre Rockstar Games

Leslie Benzies, ancien directeur de Rockstar North en charge des projets comme GTA 6, attaque son ancienne entreprise en justice...

Coup de théâtre du côté de chez Rockstar Games. Le studio est de nouveau poursuivi en justice, mais cette fois pas par n’importe qui. Il s’agit d’une plainte déposée par Leslie Benzie, l’ancien président de Rockstar North qui a démissionné en janvier 2016.

Leslie Benzies attaque Rockstar et Take Two

GTA 6 Leslie Benzies démissionne de Rockstar North

Souvenez-vous, en janvier dernier, Rockstar annonçait que Leslie Benzies, actuel directeur du studio Rockstar North (qui est le deuxième studio le plus important de Rockstar) démissionnait après plus d’un an de congé sabbatique. Si à l’époque l’affaire n’avait pas fait tant parler, c’est parce que d’après les premiers détails, Leslie Benzies n’avait pas souhaité revenir travaillé à la suite de son long congé.

Cependant, d’après la version du principal intéressé, la réalité est bien différente. En effet, d’après Benzies, Rockstar l’aurait poussé vers la sortie ne lui laissant pas le choix. Toujours d’après Benzies, c’est Rockstar qui l’a poussé à prendre son année sabbatique à partir de septembre 2014. L’homme n’aurait plus eu le droit de remettre les pieds dans son bureau dès ce moment-là. Voici un extrait de la déclaration des avocats de Leslie Benzies :

« Le 1er avril 2015, Mr Benzies s’est retrouvé dans l’impossibilité d’entrer dans ses bureaux à Rockstar North parce que ses accès électroniques avaient été désactivés. Après avoir pu y entrer à l’aide d’un membre de la sécurité, Mr Benzies a reçu l’ordre de quitter les lieux par l’Office Manager de Rockstar North sans qu’il ne donne de raisons ».

150 Millions de dollar en jeu

GTA V : un ado gagne 24 000$ par an en jouant au jeu de Rockstar

C’est donc pas moins de 150 millions de dollars qui sont en jeu dans cette affaire. En effet, toujours d’après Leslie Benzies, il aurait découvert pendant son année sabbatique, plusieurs « supercheries » de Rockstar pour le pousser hors de la compagnie sans toucher le moindre centime de royalties. Il aurait, selon lui, dû toucher pas moins de 150 millions de dollars.

Leslie attaque ainsi Rockstar, mais également Take Two, la maison mère de la firme étoilée en procès pour avoir droit à ses 150 millions de dollars.

Du côté de la firme étoilée, la version est bien différente. Rockstar et Take Two annoncent que tout cela est faux et que Leslie Benzies est trop gourmand au sujet de ses royalties. En effet, les 150 millions de dollars correspondent au montant des royalties des frères Houser qui sont, pour rappel, les fondateurs du studio.

Affaire à suivre donc, mais les prochaines semaines risques d’être délicates du côté de chez Rockstar…

Source : Rockstar Mag’