fbpx
Culture
Partager sur

Frappé et forcé à jouer aux jeux vidéo pendant 24 heures

Frappé et forcé à jouer aux jeux vidéo pendant 24 heures

Un Nantais de 22 ans a été "pris en otage" par un partenaire de jeu au cour d'une partie de jeux vidéo de 24 heures. Son ravisseur désireux de rendre sa revanche, l'a forcé à jouer non-stop sans manger ni dormir

Habituellement, les faits divers concernant les utilisations prolongée de jeux vidéo se rapportent a des joueurs addict, pleinement responsables de leurs « marathon ». Mais celui qu’a vécu un gamer de 22 ans Nantais revêtait une tout autre forme : c’était une torture. Aux alentours de 16 heures, la victime résidant dans un foyer pour jeunes travailleurs à Nantes, avait commencé une partie de jeux vidéo avec un partenaire de chambre qui a failli ne jamais se terminer.

Une partie de jeux vidéo avec des enjeux

Leur partie sur Playstation ne comptait pas pour du beurre : il avaient parié des objets personnels. Le partenaire de la victime ayant perdu son téléphone portable et une petite somme d’argent contre sa future victime, il l’a forcée à continuer à jouer dans l’espoir de se refaire et récupérer ses biens.

La partie a duré 24 heures. De nombreuses sessions de jeu au cours desquelles le jeune homme de 22 ans ne pouvait ni manger ni dormir. Son « ravisseur » l’a seulement autorisé à boire et à prendre une douche. Selon la victime, il aurait même reçu des coups, affirmation que l’accusé à nié indiquant l’avoir « un peu bousculé ».

Il préviens sa mère par SMS

Aux alentours de 19h30, il aurait prévenu sa mère par SMS : Préviens la police. Son calvaire n’a donc fini que 24 heures plus tard. Une enquête a été ouverte afin de déterminer le déroulement exact des événements et de savoir si la victime a réellement reçu des coups. Ce dernière ne s’est pourtant pas présentée à l’institut médico-légal pour constater les blessures.

Pour rappel, jouer aux jeux vidéo pendant une période trop prolongée peut occasionner de graves soucis de santé, voire conduire à la mort où à des comportements irresponsables. Il y a un moi, un Taïwanais a trouvé la mort après avoir enchaîné 3 jours de jeu non-stop. L’année dernière, c’est en Chine qu’un jeune père avait commis l’irréparable : les yeux rivés sur son écran tous les jours il avait fini par oublier de nourrir son bébé de 2 ans qui avait trouvé la mort avant d’être jeté à la poubelle.

Source : 20 Minutes