Campus
Partager sur

Fortnite: la DGSE met en ligne un stage pour pirater des jeux vidéo !

la DGSE met en ligne un stage pour pirater des jeux vidéo grande
Partager
Partager sur Facebook

Avec l'augmentation de joueur aux jeux vidéos, la DGSE a décider d'engager un stagiaire afin de pirater certains jeux vidéo, dont Fortnite.

Récemment, une offre de stage mise  en ligne par le ministère des armées a interpellée les internautes. En effet, cette dernière a pour but de mettre en lumière l’intérêt de la DGSE pour certains jeux vidéo. Aussi, le service de renseignement extérieur du pays souhaite par le biais des jeux vidéos, surveiller les échanges des joueurs. Alors si vous jouez régulièrement à Fortnite, méfiez-vous. MCE vous en dit plus.

Fortnite dans le viseur de la DGSE

À l’image de Fortnite,  de nombreux jeux vidéo sortent chaque année. Aussi, la DGSE craint le détournement de ses modes de communications. Pour faire simple, ils soupçonnent que les jeux vidéos puissent servir a, par exemple, préparer des attentas ou autre projet illégal. Dans la description de l’offre de stage, on peut y lire:

« De plus en plus de personnes utilisent les jeux vidéo connectés afin d’en détourner leur utilisation première. En effet, les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive. Afin d’échanger de l’information spécifique. Le ministère des armées s’intéresse donc à ces technologies et protocoles associés« 

L’adresse en ligne vise particulièrement le jeu vidéo « Fortnite« . Pour prétendre à ce stage, il vous faudra détenir un bac +5. Ainsi que des compétences en vulnérabilités logicielles. Mais également en langages de programmation. Car  le candidat pourra intervenir sur trois missions possibles.

La DGSE pourrait écouter les conversation entre joueurs sur Fortnite

Tout d’abord, la première consiste à effectuer une cartographie des jeux vidéo connectés les plus populaires.  Font alors partie de la liste  PUBG, Fortnite. Mais aussi League of Legends, Counter-Strike et World of Warcraft. Le but étant d’en déterminer le profil. La seconde mission consiste à sélectionner un ou deux jeux parmi les profils les plus prometteurs afin d’effectuer une rétro conception. Afin de pouvoir en extraire les signatures réseau.

Le  stagiaire devra alors rechercher et exploiter les failles, notamment du jeu Fortnite. Aussi, il s’agit la d’une possibilité pour la DGSE d’accéder aux discussions entre les joueurs. Selon Le Monde : « Il est possible que la DGSE soit déjà capable de pénétrer dans les canaux de discussion de certains jeux vidéo. »