fbpx
Culture
Partager sur

FIFA 18: les plus grosses révolutions du titre d’EA Sports

FIFA 18: les plus grosses révolutions du titre d'EA Sports

S'il ne marquera pas un grand cap dans l'histoire de la série, FIFA 18 proposera néanmoins quelques grosses nouveautés qui pourraient faire la différence.

Cette année, PES 2018 pourrait détrôner FIFA 18. En effet, le titre d’EA Sports semble se reposer sur ses lauriers, après un précédent opus de bonne facture. Qu’il s’agisse de gameplay ou encore de réalisme visuel, Konami a travaillé d’arrache-pied et a fait un véritable bond en avant. Pourtant, FIFA n’a pas dit son dernier mot et aura quelques arguments qui joueront en sa faveur.

FIFA 18 et les dribbles, une histoire d’amour

Plus les technologies progressent, plus la physique de balle s’améliore. FIFA ne déloge donc pas à la règle. C’est pourquoi cet opus proposera une conduite de balle plus réaliste que jamais, et donnera l’impression que le joueur contrôle réellement le ballon.

Le mode Aventure Saison 2

Malgré une idée rafraîchissante, le mode Aventure n’était pas sans faille, loin de là. Répétitif et prévisible à souhait, EA avait encore pas mal de choses à corriger. Ce qui sera vraisemblablement le cas dans cette suite, offrant plus de possibilités.

Il sera par exemple possible de personnaliser Alex Hunter, et l’introduction du monde footballistique extérieur à l’Angleterre est une vraie révolution.

L’ambiance des stades

Si les stades deviennent de plus en plus authentique, jamais l’ambiance n’aura été aussi réelle dans le nouveau FIFA. Les stades reproduiront l’atmosphère des grands matchs, avec l’ajout des tifo et autres banderoles. Chaque culture sera différente, aussi le stade de River Plate n’aura pas la même sonorisation qu’un stade de Premier League.

Les remplacements en temps réel

Déjà testés avec Kinnect sur Xbox One, il sera désormais possible de faire des changements sans accéder au menu pause. Le prochain volet de FIFA permet de le faire en plein match, et ce sans recourir à Kinnect.

EA Sports proposera pour cela une petite barre qui apparaîtra et permettra un remplacement. Ainsi, plus besoin d’interrompre le match pour faire sortir un joueur fatigué ou sous le coup d’un carton rouge.

Le physique des joueurs

Bien que de nombreuses stars soient délaissées, on ne peut qu’admirer le travail réalisé sur les joueurs de Premier League. Grâce au moteur FrostBite, leur visage s’apparente de plus en plus à la réalité. Néanmoins, on apprécierait plus de variété et non les mêmes joueurs scannés chaque année (coucou Eden Hazard).

Pour rappel, FIFA 18 sortira le 29 septembre 2017.