Culture
Partager sur

eSport : des joueurs de Counter-Strike bannis à vie par Valve suite à un scandale

eSport : des joueurs de Counter-Strike bannis à vie par Valve suite à un scandale
Partage
Partager sur Facebook

Après un scandale qui a secoué la scène eSport l'année passée, les joueurs de Counter-Strike Global Offensive ont finalement écopé d'une lourde sanction.

Scandale dans le monde de l’eSport – Tout a commencé en août 2014, lors d’un match compétitif entre les équipes iBUYPOWER et NetcodeGuide.com sur Counter-Strike : Global Offensive. Le match s’est déroulé à peu près correctement, sauf qu’en fait il a été découvert une semaine après que le match a été complètement truqué. Là où c’est problématique, c’est que les paris autour de ces matchs font légion, l’annonce que certains joueurs ont perdu de l’argent sur un match truqué a rapidement fait scandale. L’équipe iBUYPOWER a en effet fait exprès de perdre face à NetcodeGuides.com afin d’empocher les gains et les objets virtuels (de grande valeur). Valve, développeur de la plateforme Steam et de CS:GO, a finalement prononcé son verdict après plus d’un an d’incertitude : le bannissement à vie, effectif dès aujourd’hui.

Un match eSport complètement truqué

Le match NetcodeGuides.com VS iBUYPOWER se déroulait à première vue correctement. Seulement, les joueurs d’iBP ont commencé à adopter d’étranges comportement… Comme courir dans tous les sens, joueur sans armes, se tuer en sautant de haut. Quelque chose ne tournait pas rond. Le pire dans tout ceci, c’est que des joueurs ont parié sur l’issue de ce match, notamment sur le cite CSGO Lounge, site de paris pour compétitions CS:GO reconnu par Valve. De l’argent et des objets virtuels de valeur étaient donc en jeu.
Une semaine après la fin du match, des SMS ont été publiés par l’ex petite amie de l’un des joueurs présumé fraudeur, trahissant ainsi leur implication dans un match monté de toutes pièces, mais celle des équipes NetcodeGuides.com et Torque Team. Le but était de perdre volontairement afin de remporter les mises placées contre eux. Lorsque les joueurs ont appris la nouvelle, et la perte de leurs biens, l’affaire a rapidement tourné en scandale.

Un bannissement à vie

Depuis août 2014, des échos vont et viennent quant à la sanction encourue par les membres de l’équipe iBUYPOWER, accusée d’avoir truqué leur match compétitif sur Counter-Strike : Global Offensive. Mais la sentence de Valve, développeur du jeu en question et de la plateforme de téléchargement Steam, a finalement été confirmée hier sur leur blog. Les joueurs ainsi que les managers des équipes iBUYPOWER, NetcodeGuides.com et Torque Team sont donc définitivement bannis de toutes compétitions nécessitant Steam. Une « sanction exemplaire », se félicite Valve.