Culture
Partager sur

E3 2017: un poster God of War confirme sa présence pour la conf de Sony

Partager
Partager sur Facebook

Alors que la saga a maintenant plus de 10 ans d’âge, God of War fait son grand retour très attendu par les fans. Et ce, à l’occasion de l’E3 2017.

E3 2017: un poster de God of War qui laisse peu de doutes

Si God of War n’a pas été annoncé explicitement par Sony pour l’E3 2017, peu de doute subsistent encore en ce qui concerne la présence du prochain opus cette année lors de la grande conférence vidéoludique. En effet, déjà l’an dernier, pour l’E3 2016, la firme nipponne avait montré quelques images du jeu. On y retrouvait Kratos et son fils en pleine chasse. Mais on n’a encore rien vu. Avec la pose d’une affiche géante du jeu, il est donc extrêmement probable qu’on en découvre davantage au sujet du gameplay du jeu durant la prochain conférence de Sony.

« Nouvelle mise à jour God of War. Mais attendez, il manque quelque chose, vous pouvez deviner ce que c’est ? »

God of War: un renouveau ?

Il semblerait que le prochain opus de God of War soit sous le signe du changement. En effet, il y a quelques jours, Shawn Layden et Jim Rayan, les dirigeants de Sony, en ont dévoilé un peu plus au sujet du jeu et de ses prédécesseurs.

Le reboot de God of War par Santa Monica se concentrera sur ça – la nouvelle approche « open world ». Davantage axée sur la narration, avec un Kratos grisonnant et barbu. C’est une décision qui reflète la nouvelle façon de penser de Sony au global. Alors qu’il a toujours été populaire en Amérique du Nord, les jeux précédents de la série ne convenaient pas aux joueurs du reste du monde. En fait, c’est une franchise qui a historiquement sous-performée en Europe.

Les jeux Hack and Slash ne s’en sortent pas si bien que cela en Europe, donc le fait d’accentuer la narration cette fois-ci fera une grande différence. Les joueurs européens aiment les jeux narratifs. Et Singstar.

Si ces derniers parlent d’open-world, il n’en serait finalement rien puisque lors de l’E3 2016, Cory Barlog avait été clair sur le fait que l’open-wold ne serait pas de mis. On peut donc s’attendre à davantage de liberté spatiale que dans les derniers épisode, sans pour autant avoir droit à du bac à sable.

Source 1

Source 2