fbpx
Culture
Partager sur

Démembrements, décapitations, cannibalisme… Les fatalities de Mortal Kombat les plus gores

Partager
Partager sur Facebook

Réputé par sa violence extrême et ses litres de sang, la saga Mortal Kombat ne manque pas d'imagination lorsqu'il s'agit des fatalities.

La série Mortal Kombat, dont le premier titre est sorti en 1992, se distingue par sa violence sans pareille. En effet, ce jeu de combat propose une quantité de sang absolument invraisemblable.

Mais si cela ne suffisait pas, les fatalities permettent d’achever ses adversaires de la plus gore des manières. Au cours des épisodes, plusieurs variantes ont pu faire leur apparition, comme par exemple les animalities. Voici un top 5 des fatalities les plus violentes.

Kung Lao et son chapeau à lame

Kung Lao dispose d’une arme pour le moins originale. Présent depuis Mortal Kombat 2, il utilise son chapeau pour se battre. Cependant, il ne s’agit pas d’un vulgaire chapeau puisqu’il est orné de lames tranchantes. De quoi trancher les adversaires comme du bétail.

Liu Kang, la star de Mortal Kombat

S’il n’est pas le personnage principal de la saga, Liu Kang n’est reste pas moins une figure emblématique. Que ce soit à mains nues, sous la forme d’un dragon, ou à l’aide de boules de feu, chacune de ses fatalities fait preuve d’imagination.

Kano, le coeur d’artichaut

L’ennemi juré de Sonya Blade dans Mortal Kombat. En plus d’une panoplie de coups plus qu’intéressante, Kano dispose d’une fatality visuellement impressionnante. Cette dernière ne mettra pas à profit ses aptitudes de lancer de couteau, mais ses talents de chirurgien.

Mileena, du cannibalisme à l’état pur

Bien qu’elle paraisse plutôt charmante sous son masque, il ne faut pas se fier aux apparences. Dotée d’une véritable bouche de requin, le clone maléfique de Kitana n’est pas à prendre à la légère. Sa fatality dans Mortal Kombat risque de couper l’appétit.

Noob Saibot, l’écartement littéral

S’il n’est pas le personnage le plus utilisé ni même le plus quand célèbre, Noob Saibot n’en reste pas moins redoutable. Le ninja de la confrérie des ombres se distingue dans Mortal Kombat 9 par une fatality plus gore que jamais. Ames sensibles s’abstenir.