fbpx
Culture
Partager sur

Call of Duty WWII: Sledgehammer voulait faire la suite d’Advanced Warfare !

Partager
Partager sur Facebook

L'idée n'a pas été retenue par Activision, jugeant qu'il était temps de revenir aux bases de la licence avec Call of Duty WWII

Call of Duty WWII s’en sort assez bien malgré ses problèmes de serveur. Sans oublier les critiques qui lui reprochaient un manque d’originalité. Pourtant, le PDG d’Activision a révélé que le studio Sledgehammer aurait préféré voir un Advanced Warfare 2, plutôt qu’un épisode couvrant la Seconde Guerre Mondiale.

 

Réaliser un opus sur la Seconde Guerre Mondiale n’était pas le souhait initial de Sledgehammer

 

On peut reprocher tout ce que l’on veut au dernier jeu édité par Activision. Par contre, tout le monde reconnaitra qu’il marche pour le moment très bien commercialement. On en veut pour preuve les 500 millions de dollar résultant des ventes du titre après un week-end.

Pourtant, la volonté de réaliser un opus sur une des périodes les plus meurtrières de l’Histoire moderne n’était pas au départ le souhait des développeurs du jeu. Comme l’explique Eric Hirshberg, PDG d’Activision, « Sledgehammer voulait faire un Advanced Warfare 2 ». Ce dernier s’est toujours dit confiant quant à la capacité du studio de produire un bon jeu sur la Seconde Guerre Mondiale.

Il reprend: « Nous savions qu’ils allaient être historiens, en s’y attaquant avec authenticité, en faisant très attention ; et nous savions aussi qu’ils captureraient l’inexplicable dimension de la Seconde Guerre Mondiale. ».

Cependant, on ne sait pas si Activision a catégoriquement refusé l’idée de Sledgehammer. D’un côté, cela pourrait expliquer le bâclage de WWII.

 

Call of Duty WWII est le « bon jeu, fait au bon moment »

 

Après trois opus complètement futuristes, dont les résultats commerciaux était en dessous des attentes, Activision a sûrement dû juger qu’il était temps de passer à autre chose.

Hirshberg expliquait d’ailleurs qu’Infinite warfare était le dernier opus de cette suite futuriste, entamée par Advanced Warfare. Selon le PDG d’Activision, Call of Duty WWII est « le bon jeu, fait au bon moment ».

Il faut croire que son calcul était bien pensé, puisque les ventes de ce dernier opus totalisent le double de celles d’Infinite Warfare.