fbpx
Culture
Partager sur

Call of Duty WWII: Le mode solo n’a rien d’exceptionnel !

Partager sur Facebook

Beaucoup d'utilisateurs attendaient impatiemment Call of Duty WWII, et ont finalement été déçu, notamment par un mode histoire manquant d'originalité

Si Call of Duty WWII est un succès commercial, beaucoup de joueurs se sont plaint d’un jeu qui n’a rien de très innovant. On le voit d’ailleurs assez bien sur le mode campagne du jeu développé par Sledgehammer.

La décéption était grande, vu l’espoir qu’a suscité ce jeu

On avait longuement attendu cet opus, avec l’espoir qu’il puisse redonner à la licence sa gloire d’antan. Mais la déception a été plus présente qu’autre chose.

Le but n’est pas de critiquer le jeu bêtement. Il est indéniable que cet épisode s’est très bien vendu pour le moment, et qu’il a suscité pas mal d’engouement. Preuve en est qu’un très grand nombre d’utilisateurs actifs a été recensé sur Steam.

La critique ne se porte pas non plus sur la période visitée. Au contraire, c’est un moment très important de l’Histoire, et le point de départ de la franchise Call of Duty. En apportant les spécificités “ classiques ” de la série, le retour aux sources colle donc parfaitement avec le jeu. Et on peut le constater dès la première cinématique. Sans oublier les graphismes et l’ambiance, qui sont aussi époustouflants.

Mais avec toute la bonne volonté du monde, on ne peut que remarquer le manque d’originalité de la part des développeurs.

Call of Duty WWII n’est pas à la hauteur de la campagne de pub menée par Activision

Sur les premières minutes de jeu, on retrouve la même ambiance que lors du débarquement dans Medal of Honor Allied Assault. Sauf que sur WWII, la prise des plages normandes est beaucoup moins longue, et plus facile. Mais ce n’est qu’un détail.

Sur la durée, la campagne est très légère, et ne se termine qu’en huit heure (cinématiques comprises), pour un total de 11 missions. Sur ce point, on est loin de la “ source ” et des vingt heures de jeu sur les premiers opus. Si on ajoute à cela la médiocrité des dialogues, ce mode est assez décevant. Des joueurs vont jusqu’à dire que l’immersion était bien mieux réussie sur World At War. Notez que ce dernier faisait son arrivée il y a déjà dix ans.

On revient très brièvement sur le mode multijoueur, très peu fourni (9 petites cartes contre 16 sur MW2 et 14 sur Black Ops) et beaucoup trop simple. Le mode PvP est un ratage complet, avec 3 maps plus grandes, jouables en 6v6.

Et pour continuer sur cette magnifique série, sachez que le mode zombie a été bien écorché lui aussi. Avec une seule carte, et un manque de coopération flagrant, il n’a pas été épargné.

Tout ça pour dire que si Call of Duty WWII est “ sympathique ”, il n’est absolument pas à la hauteur de ce que promettait Activision et Sledgehammer. Ces derniers ayant mit plus de deux ans à réaliser un titre qui ne casse pas trois pattes à un canard, et qui a pour seule originalité l’ajout d’une barre de vie.

Normal que l’on soit déçus de payer une fortune pour ça. Et comme le dit très justement un utilisateur de jeuxvideo.com: « Le retour aux sources n’a de valeur que pour la période couverte. ».