Culture
Partager sur

Animal Crossing Pocket Camp: Le jeu Nintendo sort aujourd’hui !

Animal Crossing Pocket Camp Le jeu Nintendo sort aujourd’hui !
Partage
Partager sur Facebook

Nos amis les animaux font leur retour sur smarpthone avec Animal Crossing Pocket Camp, mais ne sont malheureusement pas épargné par les micro-paiements

Nintendo continue de s’étendre sur smartphones avec le dernier titre de sa simulation de vie, Animal Crossing Pocket Camp. On vous en dit quelques mots.

 

Le premier jeu de la licence Animal Crossing à apparaître sur Smartphone

 

Apparu pour la première fois en 2001 sur Nintendo 64 pour être ensuite porté sur Gamecube, Animal Crossing a réussi à atteindre enfants et adultes. Notamment en nous faisant voyager dans un univers particulièrement bucolique, rythmé par des parties de pêche, des chasses aux papillons, ou encore des recherches de fossiles.

En ajoutant à chaque épisodes de nouvelles fonctionnalités, personnages, et lieux, cette licence importante de Nintendo s’est désormais importé sur les smartphones. On a pu constater la même chose avec des saga phares comme Mario ou Fire Emblem.

Dans cet opus, vous allez devoir gérer un camping, et interagir avec pas mal de personnages, représentés comme d’habitude par des animaux. Vous aurez aussi l’occasion de rencontrer d’autres utilisateurs des quatres coins du monde.

Le programme de base ne change pas trop. Vous allez vous balader, découvrir, aider les personnages, décorer et agrandir votre maison, en collectant certaines ressources nécessaires à la fabrication de meuble par exemple.

Les utilisateurs pourront aussi retrouver leurs amis en échangeant leurs identifiant. Ceci afin de troquer certains objets et visiter les lieux de vie de chacun.

 

L’ombre des micro-transactions plane malheureusement sur Animal Crossing Pocket Camp

 

Néanmoins, le vrai bémol concernant ce jeu est l’apparition des micro-transactions, qui dénotent complètement avec l’univers.

Si vous étiez agacé par cet escroc de Tom Nook, un tanuki au sens commercial aiguisé et complètement radin, une fois gérant de supermarché, l’autre fois agent immobilier, vous allez lui vouer vos pires pensées dans cet opus.

Cette fois-ci, il ne vous demandera pas une grosse somme d’argent (du jeu). Il sera plutôt en charge d’encaisser votre vrai monnaie. De façon à avoir accès à certains objets du jeu, ou progresser plus rapidement. Si le jeu est free-to-play, et que les micro-transactions servent, certes, à générer certains bénéfices pour les éditeurs, cette méthode peut vite, comme vous le savez, s’avérer embêtante.

En effet, dans un premier temps, certains joueurs pourront progresser plus vite en mettant principalement à service leur argent. De plus, on peut vite se retrouver dans des situations où les joueurs sont inconsciemment incités à payer.

Ce qui est dans un sens contraire à l’esprit du jeu. Ce dernier poussant généralement le joueur à être patient, et à prendre son temps. Courage aux joueurs qui garderont cet état d’esprit.