fbpx
Culture
Partager sur

Deux ados piratent un Géant Casino pour s’acheter des jeux-vidéo

Jeux-vidéo-deux-ados-piratent-un-Géant-Casino-pour-s'acheter-des-jeux-vidéo

On aime tous les jeux-vidéo. Mais que faire quand les jeux sont trop chers? Deux ados ont trouvé leur solution: pirater les ordinateurs d'un supermarché

Les jeux-vidéo déchaînent les passions chez les uns, des passe-temps chez les autres. Les adolescents sont friands de gaming, alors que faire quand les jeux sont trop chers? Deux ados de Béarn (Pyrénées-Atlantiques) ont trouvé leur solution: pirater les ordinateurs d’un supermarché pour s’en acheter.

Ils voulaient s’acheter des jeux-vidéo

Ce sont deux adolescents de 14 et 15 ans qui ont piraté pendant plusieurs mois un ordinateur de démonstration (en accès libre) du supermarché Géant Casino de Lons (Pyrénées-Atlantiques). Leur but: s’acheter des jeux-vidéo, c’est ce que nous confirme une source policière. Les enquêteurs confirment une information parue dans la presse locale indiquant que la méthode utilisée par les jeunes « pirates » était absolument « basique ».

Le montant du préjudice s’élève à 630€…

« Ils ont d’abord installé en février 2014 un logiciel de prise de contrôle à distance sur un des ordinateurs d’exposition présent en rayon, et ont ensuite effectué leurs achats depuis chez eux », détaille à l’AFP le commissariat de Pau. C’est grâce à ce stratagème que les deux apprentis pirates ont pu impunément s’acheter des jeux-vidéo sur internet pendant presque un an. Le montant de ces achats s’élève à 630€. Les apprentis hackers ont d’abord éveillé les soupçons quand le responsable du Géant Casino de Lons s’est rendu compte que les factures étaient bien plus élevées que la normale en décembre dernier.

… qui devra être remboursée par les parents

L’enquête, qui a été confiée au groupe financier du commissariat de Pau, a rapidement permit de déterminer qui étaient les responsables et d’où ils opéraient: ce sont les deux ados originaires de la région. Comment? C’est le commissariat de Pau qui l’explique:« Les adolescents ont utilisé leurs propres identifiants pour tous les jeux et ont même entré un numéro de téléphone pour utiliser l’un des logiciels ». Les parents de ces « génies » ont d’ores et déjà commencé à rembourser le montant du préjudice au Géant Casino. Les deux adolescents seront quant à eux convoqués sous peu au tribunal pour un rappel à la loi par le délégué du procureur.

Sources: AFP, Sud Ouest