fbpx
Culture
Partager sur

PS4 : Sony réagit au EA Access que proposera la Xbox One

PS4 : Sony réagit au EA Access que proposera la Xbox One

Alors que l’annonce du EA Access a été faite par Electronic Arts souhaitant afficher clairement son tout nouveau partenariat avec la Xbox One, Sony réagit en déclarant que lui a refusé n’aurait pas accepté l’offre

Hier Electronic Arts faisait l’annonce d’un tout nouveau partenariat avec Microsoft et sa Xbox One. En effet, le EA Access permettra aux joueurs du monde entier d’accéder à une certaine sélection de jeux qu’aura préalablement choisit Electronic Arts pour une somme qui semble dérisoire. Sony a tenu à s’exprimé quant à ce nouveau partenariat qui unit désormais Electronic Arts et Microsoft : Nous avons évalué l’offre d’abonnement de l’EA Access et nous avons déterminé que ce n’était pas le genre d’offre auxquel les joueurs PlayStation sont Les adhésions au PlayStation Plus ont augmenté de plus de 200% depuis le lancement de la PlayStation 4, ce qui montre que les joueurs sont à la recherche d’une adhésion offrant une multitude de services à travers divers dispositifs pour un petit prix.

Nous ne pensons pas demander à nos fans de payer un supplément de 5 $ par mois pour ce programme de EA qui ne représente pas un bon rapport qualité prix pour les joueurs PlayStation habitués. Il semble donc logique à la vue de cette annonce que Sony aurait décliné l’offre du créatezur de FIFA car selon la société nippone elle ne desservait ni les utilisateurs de la PS4 ni la PS4 en elle-même.

Le fameux partenariat

Le EA Access devrait quand même trouver bon nombre de fans car il proposera d’ici quelques mois l’accès de façon illimitée à quatre jeux vidéo pour commencer. Ces jeux ont été choisis par Electronics Arts et sont les suivant : FIFA 14, Madden NFL 25, Battlefield 4 et Peggle 2. L’abonnement permettra aux joueurs un accès total au différents DLC des joueurs mais pas seulement. Grosse nouveauté, il autorisera les joueurs du monde entier qui possèdent une Xbox One de pouvoir tester les jeux de façon non complète cinq jours avant la sortie du jeu sur le marché, de quoi convaincre les plus retissant.