fbpx
Culture
Partager sur

Xbox Live : les hackers du PSN s’attaquent au service de Microsoft

Xbox Live : les hackers du PSN s’attaquent au service de Microsoft

Les hackers de Lizard Squad ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, après le PSN, Blizzard et League of legend c’est au tour du Xbox Live d’être piraté

Lorsque l’on s’est lancé dans ce type d’attaque il faut savoir s’arrêter quand il le faut. C’est ce que les hackers du groupe Lizard Squad n’ont pas l’air d’avoir compris. En effet, après avoir piraté Blizzard, League of Legend ainsi que le Playstation Network de Sony c’est au tour de Microsoft et de son Xbox Live de subir une attaque DOS.

Ce n’est pas une mais plusieurs attaques par déni de service que le Xbox Live a subi. Encore une fois c’est le groupe de hackers Lizard Squad qui l’a revendiqué sur son compte Twitter. Pour les utilisateurs, ces attaques se traduisent par une connexion via une Xbox 360 et des discussions de groupes qui fonctionnent par intermittences ce qui signifie aussi que l’attaque est toujours en cours. En revanche l’achat de contenu et les services de streaming fonctionnent parfaitement.

Peu de solutions s’offrent à Microsoft qui met tout en œuvre pour rétablir son service le plus rapidement possible. L’attaque vise simplement à rendre les services indisponibles, ce n’est pas comme en 2011 où ce qui était visé par les hackers étaient les mots de passes ainsi que les données bancaires des joueurs.

Ils ont détourné un avion

La blague de très mauvais goût visait le président de Sony Online, John Smedley. Les hackers de Lizard Squad ont publié sur leurs comptes Twitter qu’une bombe était à bord de l’appareil. Ils ont aussi alerté American Airlines, la compagnie aérienne sur laquelle volait monsieur Smedley. La compagnie aérienne prend très au sérieux ce genre de menace et a donc détourné l’appareil pour le faire atterrir à Phoenix. Sony ne compte pas en rester là et a demandé au FBI d’intervenir. Le Bureau Fédéral d’Investigation a lui déclaré qu’une enquête serait ouverte pour retrouver les coupables.