fbpx
Culture
Partager sur

PlayStation : le PSN, Lol et Blizzard victimes de piratage

PlayStation : le PSN, Lol et Blizzard victimes de piratage

Hier dans l'après-midi les services en ligne de PlayStation, le PSN de League of Legend et de Blizzard ont été victimes d'une attaque DDoS. Les hackers du Lizard Squad ont revendiqué l'attaque

La situation n’est toujours pas revenue à la normale et même pire puisque ce piratage semble prendre une tournure de plus en plus folle. C’est le groupe de hackers de Lizard Squad qui a revendiqué cette attaque d’envergure contre les services en ligne de PlayStation, League of Legends et de Blizzard.

Le groupe japonais a décidé de communiquer au sujet de cette attaque et c’est via son compte Twitter officiel que la firme nippone nous a informé des teneurs du problème : Mise à jour réseau : nos ingénieurs sont au courant des problèmes et travaillent actuellement à les résoudre. Nous vous tiendrons au courant – désolé pour le dérangement Rien ne fait véritablement mention d’un piratage mais il est rare que Sony lance des mises à jour sans en avertir au préalable les utilisateurs de son réseau en ligne Plystation.

L’attaque est différente de celle de 2011

En 2011 une pareille crise avait déjà éclaté mais à l’époque c’était les identifiants et les mots de passes des utilisateurs qui étaient visés. Aujourd’hui c’est un peu différent puisqu’il s’agit ici de faire planter les services des différentes plateformes. Autres différences avec 2011 et qui peut mettre plus de pression sur les épaules de Sony c’est le fait qu’aujourd’hui les gens payent le PlayStation Network ils seront donc plus exigeants quant au retour rapide du service.

Une attaque DDOS est une attaque par déni de service. Elle a pour but de rendre inutilisable un service que ce soit par les utilisateurs ou par les personnes en charge de son maintien. On peut inonder le réseau afin de le faire planter ou encore perturber la connexion entre deux machines pour que celles-ci ne puissent accéder au service demandé. Des attaques DDOS plus simples visent parfois à perturber la distribution de courriels dans les grandes entreprises mais là on est à un tout autre niveau.