fbpx
Culture
Partager sur

Xbox One : la faiblesse du line-up, cause principale de sa défaite ?

Xbox One : la faiblesse du line-up, cause principale de sa défaite ?
Partager
Partager sur Facebook

Depuis la semaine dernière les nouveaux chiffres de ventes donnent toujours la PS4 gagnante face à la Xbox One. Une infographie vient de paraître montrant que la console de Microsoft accusait d'un manque flagrants de jeux

Tout le monde l’a comprit maintenant : malgré la légère infériorité technique de la Xbox One, les deux nouvelles consoles ont sensiblement les mêmes prétentions. Ce qui détermine le choix des joueurs à présent c’est le line-up : la quantité de jeu et surtout les exclusivités. Si Microsoft avait plutôt donné l’impression d’être le meilleur en la matière lors de ses premières conférences, la réalité actuelle est tout autre. La Xbox One possède beaucoup moins d’exclusivités que la PS4.

Ce pourrait être l’une des raisons qui font qu’elle ne s’est écoulée qu’à 5 millions d’exemplaires contre 7 millions pour sa concurrente la PS4. Une récente infographie parue sur le site Neogaf met en relation les deux consoles et leur parc de jeux.

Le line-up de la Xbox One très peu fourni

La différence est flagrante : depuis le mois de novembre 2013, seuls 41 jeux sont sortis sur la nouvelle machine de Microsoft contre 68 sur Playstation. Si le nombre de jeux n’est pas forcément un argument de masse, il témoigne tout de même d’une diversité de ludothèque et d’un plus grand nombre de jeux exclusifs pouvant inciter certains joueur à préférer la machine nippone.

Si les jeux viennent à manquer, jouez sur PC

Comme d’habitude, cette guerre puérile que se livrent les deux camps est scrutée avec beaucoup d’amusement par les joueurs PC. Un petit malin, utilisateur du forum Neogaf, a décidé de reprendre la même infographie en y ajoutant le nombre de jeux sortis sur PC depuis janvier (voir ci-dessous). Bien sûr, la comparaison peut être considérée comme biaisée puisque le PC existe depuis longtemps et ne demande pas le même temps d’adaptation aux développeurs. Mais force est de constater qu’on est mieux lotis sur PC : les jeux son nombreux (plusieurs centaines de sorties depuis janvier), et les exclus tout autant. Si l’on y ajoute le prix on obtient un argument massif pour ne pas se tourner vers les consoles de salon. Heureusement, d’autres paramètres entrent en jeu en la faveur des consoleux comme le confort, le prix de la machine et sa compatibilité avec tout le catalogue.

Xbox One : la faiblesse du line-up, cause principale de sa défaite ?

Xbox One : la faiblesse du line-up, cause principale de sa défaite ?