Culture
Partager sur

Assassin’s Creed Unity : pas d’accent français dans la version anglophone, Ubisoft se justifie

Assassin’s Creed Unity : pas d’accent français dans la version anglophone, Ubisoft se justifie
Partager
Partager sur Facebook

Pour Ubisoft, les personnages principaux d'Assassin's Creed Unity ont beau être français ils ne parleront pas avec un accent de chez nous dans la version anglophone du jeu, l'éditeur explique pourquoi

Le personnage d’Arno parlera avec un accent britannique dans la version anglophone du jeu c’est un fait qui ne changera pas. Dan Jeannotte, le comédien qui incarnera le héros français dans Assassin’s Creed Unity avait déclaré il y a quelques semaine qu’il ne trouvait pas « cool » l’accent français, ceux a quoi les joueurs francophone avaient massivement répondu.

Pour justifier sont choix Ubisoft a déclaré sur son blog :L’idée est que l’Animus traduit tout dans la langue dans laquelle vous jouez. C’est pourquoi, lorsque vous êtes anglophone, vous entendez tous les dialogues et cinématiques en Anglais. Cela n’aurait aucun sens que les personnages s’expriment avec un accent français car cela voudrait dire qu’un personnage français essaye de vous parler en Anglais avec son accent. Tous les personnages du jeu n’essayent pas de vous parler en Anglais pour vous faciliter la tâche. L’Animus semble donc avoir bon dos dans cette histoire même s’il y a des incohérences avec les propos tenus par la suite.

Ne surtout pas froisser le joueur

La communauté de joueur anglophone est la plus importante du monde Ubisoft ne l’a pas oublié. L’éditeur français se sert de l’Animis déclarant que ce dernier traduit tout mais pour ne pas non plus froisser les joueurs francophones il déclare : Les seules lignes de dialogue qui seront traduites en Anglais sont des éléments liés au gameplay qui doivent être transmis au joueur. Ces parties du jeu seront en Anglais. Tout le reste est en Français. Vous aurez vraiment l’impression de marcher dans les rues de Paris, et vous entendrez tout le monde parler Français.

Sa première réponse contredit la seconde et on sent bien que cette justification tient plus de la réponse diplomatique qui vise à ne froisser personne. Pour avoir le mot de la fin Alex Amancio, le directeur de la création du jeu, se cache derrière le choix artistique : C’est un choix artistique. C’est une nouvelle génération (de jeux Assassin’s Creed) et l’histoire est un peu plus sérieuse. Faire parler tout le monde avec un fort accent français détournerait fortement l’attention de l’expérience.