fbpx
Culture
Partager sur

Titanfall : si des soucis surviennent au lancement, c’est la faute de Microsoft

Titanfall : si des soucis surviennent au lancement, c’est la faute de Microsoft
Partager
Partager sur Facebook

Les couacs au lancement des jeux multijoueurs sont devenus presque inévitables. Pour Titanfall, le studio de développement assure que c'est à Microsoft de tout gérer, donc c'est vers eux que les plaintes devront se diriger

Depuis quelques années maintenant, le lancement d’un jeu vidéo principalement multijoueur est devenu chaotique. C’est encore plus vrai pour les gros blockbusters qui font l’objet d’une grosse attente de la part des joueurs. Ainsi des jeux comme Diablo III ou GTA 5 ont été sous le feu des critiques lors de l’arrivée de leurs fonctionnalités online : problèmes de connexion, serveurs saturés etc.

Le manque d’anticipation souvent mis en cause

La plupart du temps ce qu’il ressort de ces ratés c’est que ces jeux sont sortis à la hâte et les développeurs n’ont pas anticipé la quantité de joueurs qui se connecterait le jour de la sortie. Pour Titanfall, le hit multijoueurs de la Xbox One, beaucoup prédisent déjà la cacophonie, compte tenu de l’attente que suscite le titre.

Des problèmes avec Titanfall ? C’est pas moi c’est lui

Histoire de ne pas se retrouver sous le feu des critiques, Respawn Entertainment, le studio qui développe le jeu, s’est exprimé sur le sujet et s’est dédouané de l’affaire par le biais de l’ingénieur Jon Shiring: Nous essayons de déterminer combien de personnes joueront, et tentons de nous assurer que les serveurs seront là pour ça. Une des choses cool à ce sujet, c’est que ce n’est pas mon problème, n’est-ce pas ? Nous avons simplement dit [à Microsoft] : voici nos estimations, prévoyez plus que cela, envisagez des problèmes et assurez-vous qu’il y ait un nombre plus que suffisant de serveurs disponibles.

Donc pour tout ceux qui se rueront sur les serveurs de Titanfall le jour de sa sortie, c’est auprès de Microsoft qu’il faudra se plaindre. Mais ne faisons pas les mauvaises langues, nous sommes dans la nouvelle génération et Microsoft pourrait bien avoir prévu le coup, vu le temps et l’énergie investies dans le titre. En attendant les premières mauvaises surprises sont arrivées pour les joueurs qui ont eu le bonheur de mettre la main sur le jeu à l’avance.