fbpx
Culture
Partager sur

Twitch : il envoie le SWAT chez son adversaire de Clash of Clans

Twitch : il envoie le SWAT chez son adversaire de Clash of Clans

Un joueur diffusant une partie de Clash of Clans sur Twitch a été victime d'un malheureux canular. Un autre joueur a envoyé le SWAT chez lui, qui a braqué son petit frère de 10 ans

C’est la nouvelle mode un peu craignos chez les gamers : faire une blague à un autre joueur en appelant le SWAT pour les faire intervenir chez lui, on appelle ça le « Swatting ». L’année dernière, un joueur en avait déjà fait l’amère expérience et aujourd’hui c’est un joueur utilisateur de la plateforme de streaming Twitch qui a été la cible de cette mauvaise blague en direct. Alors qu’il était en train de streamer une partie de Clash of Clans et de Runescape, Joshua Peters, un vétéran de l’US Air Force, a entendu quelqu’un frapper à la porte.


Watch live video from Koopatroopa787 on Twitch

Le SWAT braque son petit frère de 10 ans

En entendant que c’est la police, il s’est levé de devant son ordinateur est est tombé nez à nez avec une équipe du SWAT braquant son petit frère de 10 ans. Si tout s’est terminé sans qu’il n’y ait de drame (le SWAT peu parfois avoir la gâchette facile) Joshua Peters est ensuite revenu devant sa caméra et son stream Twitch en larmes, et a raconté ce qui lui était arrivé. Il a également adressé un message à la personne qui avait envoyé la police chez lui :

J’ai vu que tu as donné mon adresse. J’ai eu la police qui pointait des armes sur mes petits frères à cause de toi. Ils auraient pu être abattus, ils auraient pu mourir parce que tu as décidé de swatter mon stream. J’en ai rien à foutre de ce que tu as contre moi, ou de que je t’ai fait. Je n’ai pas de mots pour ce qu’il vient de se passer. C’est à moi que tu en veux alors laisse ma famille en dehors de tout ça. Ils ne méritent pas ça.
Il a 10 ans. Il a 10 ans et il vient d’avoir 10 policiers pointant leurs armes sur lui. Simplement parce qu’il était à la porte.


Watch live video from Koopatroopa787 on Twitch

L’auteur du canular a fini par être interpellé par la police et risque jusqu’à 5 ans de prison.

Le swatting est devenu un véritable (mauvais) phénomène de mode aux Etats-Unis et si des célébrités en ont déjà été la cible, ce sont les gamers qui ont été les premiers à faire ce genre de blague. L’émission L’Effet Papillon de Canal+ a d’ailleurs consacré une émission sur le sujet, à voir ici.

Source : Le Journal du Gamer