fbpx
Culture
Partager sur

Sony : le groupe attaqué en justice pour la qualité de Killzone Shadow Fall

Sony : le groupe attaqué en justice pour la qualité de Killzone Shadow Fall

Cretains joueurs y vont quand même un peu fort, c’est le cas d’un Australien qui poursuit en justice le groupe japonais Sony ç cause de la qualité graphique de Killzone Shadow Fall

Quand un jeu n’est pas à la hauteur des attentes de la communauté international des joueurs il se prend une mauvaise publicité ou au pire est très critiquer dans la presse et sur les réseaux communautaire. Sony aurait surement préféré cela qu’une action judiciaire contre son groupe.

En effet, un jeune californien, Douglas Ladore, a décidé de déposer plainte contre le groupe nippon pour publicité mensongère. Dans la ligne de mire de l’américain : Killzone Shadow Fall, qui selon lui ne tient pas les promesses que Sony a fait à son sujet. Le constructeur japonais avait annoncé et annonce toujours que le jeu est jouable avec une résolution dite « native » de 1080p soit 1920*1080 pixels.

Seul problème c’est que Digital Foundry, le développeur du jeu, a montré en mars dernier que mode multijoueur de ce dernier opus de la saga Killzone tournait non pas en 1920*1080 mais en 960*1080 avec une petite astuce appelée upscaling qui rend l’image en 1080p en temps réel.

Il fallait le dire plus tôt !

Pour Douglas Ladore c’est un véritable scandale et c’est de la publicité mensongère faite par Sony. Il ne compte pas en rester là et traine Sony devant les tribunaux. C’est un peu bas de la part du jeune californien car l’image proposée sur le multijoueur de Killzone Shadow Fall est bien en 1080p mais on problème ne repose pas vraiment là. Selon lui Sony aurait dû annoncer que l’image en 1080p n’est pas du natif mais une reconstruction de l’image en temps réel.

Toujours selon Douglas Ladore, la projection temporelle ainsi que la reconstruction d’images ne sont pas le 1080p annoncé par Sony lors du lancement du jeu c’est donc tout à fait normal pour lui d’attaquer Sony pour : calomnie, publicité mensongère, concurrence déloyale et fraude. Tout ça pour quelques chiffres et aucun changement visible à l’œil nu… personnellement je ne sais pas si je souhaite le voir gagner ce procès.