fbpx
Culture
Partager sur

Réalité virtuelle : Electronic Arts pas convaincu

Réalité virtuelle : Electronic Arts pas convaincu

Le fondateur d’Electronic Arts, Trip Hawkins, n’est pas encore convaincu par la réalité virtuelle et par les casques qui permettront d’accéder à celle-ci

La réalité virtuelle sera LA grande révolution des années à venir dans le monde du jeu vidéo. Elle proposera une expérience incroyable qui plongera le joueur dans une immersion encore jamais atteinte. Pourtant elle n’a pas encore séduit tout le monde, c’est le cas de Trip Hawkins, le fondateur d’Electronic Arts, qui considère les promesses faites par la réalité virtuelle comme peu convaincantes.

Elle permettra pourtant d’appréhender le divertissement d’une toute nouvelle façon et ses applications ne s’arrêteront pas qu’au jeu vidéo notamment dans la vie de tous les jours. Trip Hawkins n’est pas de cette avis et a récemment déclaré : À titre personnel, je ne suis pas un grand fan de ces lunettes. Je ne crois pas que c’est nécessaire. Le fait de devoir porter des lunettes est quelque peu ennuyeux et aliénant. Vous voyez, si je suis chez moi, je n’ai pas envie de renverser ma bière, je ne veux pas ne pas pouvoir répondre au téléphone s’il sonne, je ne veux pas ne pas pouvoir avoir un contact visuel avec d’autres personnes dans la pièce quand je joue.

Rebuté par le port du casque ?

Trip Hawkins considère que les casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift ou encore le Project Morpheus de Sony peuvent être utiles dans la vie de tous les jours mais pas forcement pour les jeux vidéo.

Selon lui pour l’immersion dans un film la réalité serait l’outil idéal : Si nous parlons d’un monde fantastique immersif où vous essayez de vous projeter dans l’équivalent d’un film interactif, je pense que c’est en effet l’une des meilleures utilisations que la technologie de l’Oculus Rift peut proposer. Pour Trip Hawkins se n’est pas la meilleure solution, reste à savoir si le grand public aura le même avis que lui.