fbpx
Culture
Partager sur

Call of Duty Advanced Warfare : le studio Sledgehammer donne quelques précisions sur le contenu du titre

Call of Duty Advanced Warfare : le studio Sledgehammer donne quelques précisions sur le contenu du titre

Après un premier trailer qui a surpris beaucoup de monde, Sledgehammer donne quelques précisions sur Call of Duty : Advanced Warfare, le prochain volet de la saga

La semaine dernière le monde entier découvrait avec émoi et stupéfaction les premières images du prochain opus de Call of Duty. Intitulé Call of Duty : Advanced Warfare, ce nouveau volet du plus célèbre des First Person Shooter s’apprête à innover : la vidéo nous permettait de découvrir la présence de l’acteur Kevin Spacey au casting des personnages ainsi que quelques unes des technologies dont bénéficieront les soldats de cette nouvelle mouture. Sledgehammer a dans la foulée posté un communiqué pour expliquer plus en détails de quoi il en retournerait avec ce nouveau Call of Duty.

Kevin Spacey sera le grand méchant de Call of Duty : Advanced Warfare

L’histoire se déroulera en 2054, le joueurs devra affronter une milice privée, ces armées de mercenaires financées par des fonds privés et rattachés à aucun pays (ces milices sont désormais omniprésentes dans les conflits internationaux). Le grand méchant de ce nouvel opus sera donc Kevin Spacey, patron cynique et tyrannique de l’une de ces armée privée, qui officie en ce moment avec brio en tant que président dans la série House of Cards.

Des technologies du futur

Côté technologie, on a pu en apercevoir une grande partie dans le trailer, le joueur pourra conduire des motos volantes, endosser des armures exosquelettes octroyant furtivité, effectuer des super sauts, escalader des murs à l’aide de gants adhésifs, piloter des drones et se protéger à l’aide d’un mur de couverture amovible et contrôler des sortes de tanks en forme d’araignée. Tout ce nouveau contenu nous inscrit clairement dans une nouvelle ère de guerre 2.0.

Les équipes de Sledgehammer ont eu plus de temps que d’habitude

Le studio précise également que, contrairement aux précédents jeux de la franchise habituellement développés en 2 ans, Call of Duty : Advanced Warfare a bénéficié de 3 ans de travail, ce qui devrait jouer en la faveur d’un contenu plus riche et pourquoi pas (on peut toujours rêver avec Call of Duty) une réalisation de haute voltige, ce qui confirme les précédentes déclarations du studio.

Source : Journal du Gamer

Découvrez notre dossier spécial Bac 2014

dossier bac 2014

Vidéo à ne pas manquer