fbpx
Culture
Partager sur

GTA V : l’éditeur réagit à l’arrêt des ventes en australie

GTA V : l’éditeur réagit à l’arrêt des ventes en australie

Depuis hier, la chaîne de magasins Target a annoncé le retrait des ventes de GTA V suite à une pétition signée par des prostituées. L'éditeur a réagi à cette suppression en rappelant le contenu violent d'autres bien culturels

MCE vous le disait hier soir : GTA V a été retiré des étals des magasins Target australiens suite à la pétition signée par plusieurs prostituées qui pestaient contre l’image des femmes et des prostituées dans le jeu, et contre la possibilité voire l’incitation à la violence envers les femmes. Après que les responsables de la chaîne de magasins Target aient officialisé cette décision, la réaction de Take Two Interactive, qui édite GTA V, ne s’est pas faite attendre :

Nous sommes déçus qu’un revendeur australien ait choisi d’arrêter de vendre Grand Theft Auto V, un jeu qui a reçu un accueil extraordinaire de la critique et qui a été apprécié par des dizaines de millions de consommateurs à travers le monde.

Grand Theft Auto V se penche sur des thèmes et des contenus matures similaires à ceux trouvés dans d’autres licences populaires et révolutionnaires du monde du divertissement. Le divertissement interactif est le type d’art le plus intéressant de nos jours, et il partage la même liberté de création que les livres, la télévision et les films. Je soutien nos produits, les gens qui les créent, et les consommateurs qui jouent avec.

Malgré cette déclaration, une nouvelle chaîne de distribution australienne a, elle-aussi, décidé de retirer GTA V de la vente en raison de son contenu choquant. Il s’agit de la chaîne Kmart et c’est la version australienne du site Kotaku qui relayait hier leur message : À la suite d’un contrôle significatif du contenu des jeux Grand Theft Auto, Kmart a pris la décision de retirer ce produit de la vente immédiatement. Kmart présente ses excuses pour sa méconnaissance du contenu de ce jeu..

On pourrait voir naître une nouvelle polémique, entraînant une contagion dans les autres pays, mais nos confrères de chez Gameblog rappellent que l’Australie a toujours eu une tolérance moindre vis à vis de la violence dans les jeux vidéo. Il est en tout cas malheureux de voir l’opinion publique sur-réagir au contenu de GTA V, et ce plus d’un an après sa sortie.

Source : Gameblog