fbpx
Culture
Partager sur

Mad Max Fury Road: pourquoi le film agace les anti-féministes

Mad Max Fury Road: pourquoi le film agace les anti-féministes

Le film dont tout le monde parle ces derniers temps est définitivement Mad Max: Fury Road, dernière bombe de George Miller. Pourtant, le film est accusé par beaucoup d'être une propagande féministe "déguisée en film de mecs".

Acclamé par les critiques, plébiscité par les spectateurs, le dernier film de George Miller, Mad Max: Fury Road est le trip halluciné du moment. Et il déclenche les polémiques, puisque outre-atlantique, on lui reproche déjà d’être un Blockbuster déguisé en film de filles.

Mad Max: Fury Road. Propagande féministe?

Dans les grandes lignes, les fait reprochés à Mad Max par une bastion d’anti-féministes sont simples: Charlize Theron parle plus que Mad Max et les femmes sont trop centrales dans un film fait par un mec, sensé s’adresser aux mecs et dont le rôle principal est tenu par un mec. Tout est parti d’un article de Aaron Clarey, intitulé « pourquoi vous ne devriez pas aller voir Mad Max: Feminist Road ». Bon, pour restituer le contexte, le blog s’appelle « Le retour des Rois » et ses auteurs le définissent comme un blog « pour les hommes hétérosexuels et masculins » qui prône « le retour de l’homme masculin dans un monde ou la masculinité est de plus en plus punie, au profit d’une société androgyne et politiquement correcte qui permet aux femmes d’affirmer leurs supériorité et de contrôler les hommes ». Vaste programme donc. Pour rappel, à première vue, le film de George Miller défend deux grandes causes, les femmes et l’environnement. Et si on passe le film à assister à un défilé d’actrices à moitié nues, pas le moindre bout de peau de Tom Hardy n’est montré face caméra. Dénoncer les dictateurs, les harems de femmes opprimés et lestés de ceintures de chastetés ne fait pas de Mad Max un film pro-féministe, n’en a même pas l’allure mais réussit quand même à hérisser les poils de nombreux médias.

Mad Max: Que reproche-t-on au film?

L’outrage suprême relevé par Aaron Clarey et ses compères est le suivant: L’impératrice Furiosa, interprétée par Charlize Theron, a plus de dialogues que Mad Max, interprété par Tom Hardy: « Charlize Theron était très présente dans la bande-annonce, alors que Tom Hardy ne faisait que des apparitions » explique Clarey. « Elle parle vraiment beaucoup et je ne crois pas qu’il dise un mot. Et surtout, à la fin, elle aboie des ordres sur Mad Max. Personne n’aboie sur Mad Max ». Pour rappel, c’est bien la voix-off de Tom Hardy qu’on entends dans le film, ce qui donne à Furiosa une ou deux répliques de plus, à peine. Donc oui, Charlize Theron, crâne rasé, moue déterminée et yeux bleus perçants est bien le héros un peu badass du film. Oui, il y a un panel d’actrices, de tout âge, prêtes à en découdre avec les mâles. Mais une fois encore, elles sont majoritairement belles, jeunes et peu vêtues. Il est donc peut-être temps de regarder Mad Max pour ce qu’il est, c’est à dire une véritable claque visuelle au lieu de d’une propagande féministe (ou pas).