fbpx
Culture
Partager sur

Les Gorilles: un « buddy movie » français efficace!

Les Gorilles: un « buddy movie » français efficace!

On a vu Les Gorilles réalisé par Tristan Aurouet (Amour sur place ou à emporter,Narco), on vous dit ce qu'on en pense

Alors déjà, qu’est-ce qu’un « Buddy Movie »? Un buddy movie (« film de copains » en anglais) est un genre cinématographique qui consiste à placer dans l’intrigue principale deux héros très différents, souvent aux antipodes l’un de l’autre, qui doivent travailler ensemble, ce qui provoque entre eux des problèmes de communication. Malgré tout, ils finiront par s’entendre et s’apprécier. Voilà les bases plutôt claires de ce style cinématographique que l’on retrouve, entre autre, dans la saga L’Arme Fatale ou encore les fameux Bad Boys incarnés par Will Smith et Martin Lawrence. Et pour le coup, ce duo de « buddies » est interprété par Manu Payet et Joey Starr. Place à la critique!

Les Gorilles, un trio qui fonctionne!

L’histoire se situe aux alentours de Cannes, alors que deux gardes du corps (Manu Payet et Joey Starr) doivent assurer la protection d’une jeune star du RnB’ (Alice Belaïdi) menacée par son ex-compagnon tout juste évadé de prison pour une sombre histoire d’argent. Commençons par les personnages. Joey Starr campe un rôle de garde du corps violent et alcoolique, blasé par sa récente rupture avec sa copine (incarnée par Camille Cottin, la « Connasse » de Canal+). Un rôle ravagé qui lui correspond tout à fait et qui colle parfaitement avec « la gueule » si particulière de notre Joey Starr national. Il a d’ailleurs droit à quelques scènes d’actions plutôt réussies dans lesquelles il est tout à fait crédible. On en vient à Manu Payet qui, pour le coup, est assez particulier dans ce film. On sent dès les premières secondes de l’apparition de son personnage à l’écran qu’il va nous faire… du Manu Payet quoi. Une prestation plutôt lourde et insistante pour le comédien qui, pourtant, avait fini par trouver une certaine mesure dans ses derniers rôles. Mais dans Les Gorilles, il campe un jeune garde du corps sans expérience assez insupportable qui mettra les nerfs de Joey Starr (et de certains spectateurs) à rude épreuve. Malgré la lourdeur sur-jouée du personnage, on arrive finalement à passer outre ses petits défauts pour se prendre au jeu. Alice Belaïdi quant à elle joue son personnage de kaïra chanteuse de RnB’ à la perfection. La jeune actrice a su trouver le compromis entre le côté « cité » et celui, plus sirupeux, de princesse du star system. Un trio détonnant et enchainant les punchlines bien placées tout au long du film.

>>> L’interview d’Alice Belaïdi pour le film Les Gorilles, c’est ici!

Un film qui fait la part belle à l’action!

Tout le long du film, on ressent comme une envie du réalisateur de pousser le film d’action à la française à un autre niveau. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les moyens ont été mis pour « américaniser » le film au maximum. Sous des airs de super-production américaine, Manu Payet et Joey Starr vont devoir assurer la sécurité de la jeune Alice Belaïdi, enchainant les mésaventures et les scènes d’action qui vont avec. Nous avons donc droit à quelques cascades sympathiques, des fusillades un peu surréalistes par moment et des scènes de combat plutôt réalistes dans l’ensemble. Tournée de façon plus que dynamique, l’action a toute sa place dans le film et sert ce dernier de manière convaincante. Si l’on résume, la lourdeur du personnage incarné par Manu Payet est équilibrée par la présence et les réactions de ses deux compères, Joey Starr et Alice Belaïdi. Les Gorilles balance entre humour et action avec fluidité, pour servir un scénario un peu plat et qui manque de profondeur mais qui, au final, nous donne un film équilibré mais qui ne restera sans doute pas dans les annales. « Les Gorilles », une bonne comédie française bourrée d’action qui ravira les spectateurs en manque de punchlines à sortir lors d’une soirée entre copains.

>>> Pour savoir où rencontrer l’équipe du film lors de sa sortie, c’est ici!