fbpx
Culture
Partager sur

Waly Dia: l’humoriste balance tout sur son spectacle au Trévise ! (vidéo MCE)

MCE a rencontré l'humoriste Waly Dia. Le jeune homme se confie sur son spectacle "Garde la pêche" au théâtre Trévise

Waly Dia s’est fait connaître grâce à sa participation à l’émission de Laurent Ruquier, On ne demande qu’à en rire. Repéré ensuite par Jamel Debbouze, il intègre la troupe du Jamel Comedy Club. Aujourd’hui, il est en spectacle au théâtre Trévise jusqu’au 27 avril. Il se confie au micro de MCE.

« Garde la pêche », un spectacle pour tous

Waly Dia a fait ses premiers pas à la télévision sur France 2, dans l’émission On ne demande qu’à en rire. L’humoriste a participé au programme du 30 juin 2011 au 29 octobre 2012. En 2012, il s’est également fait repérer par le Jamel Comedy Club. Waly Dia est aujourd’hui produit par Jamel Debbouze. Il a d’ailleurs fait plusieurs fois ses premières parties.

Etonnamment, l’humoriste de 26 ans n’a pas toujours voulu faire ce métier. Il était danseur :« Ca a pas vraiment été un rêve pour moi d’être humoriste, en fait c’est arrivé comme ça. » Depuis plusieurs années, Waly Dia fait son spectacle Garde la pêche ; d’abord au Jamel Comedy Club puis au théâtre Trévise. Dans son spectacle, il parle du quotidien et d’anecdotes universelles : « Mon spectacle s’appelle « Garde la pêche ». Ca rassemble tout ce que j’ai vécu jusqu’à aujourd’hui et qui ressemble étrangement à la vie de tous les gens qui viennent me voir en fait. » Dans le show, Waly Dia parle de tout : son enfance, la télé-réalité, le rap, les clichés etc.

Waly Dia, porteur d’un message

Pendant une heure et demie, Waly Dia parle avec son public. Pour lui, l’interaction et l’improvisation sont essentielles : « Réciter un texte comme d’autres comédiens aiment le faire tous les soirs, moi personnellement ça me saoule. Moi j’aime bien me mettre en danger. C’est du spectacle vivant. »

Le public du jeune homme est très large. Waly Dia en est fier et souhaite faire passer un message : « J’ai pas une cible moi. Y a des jeunes, des vieux, des blancs, des noirs, des musulmans, des juifs, des chrétiens, des Chinois… Y a tout ! Et ils rient des mêmes trucs. Donc c’est qu’ils ont forcément plein de points communs. Donc on est pas si différents que ça. C’est la chose avec laquelle que j’ai envie que les gens ressortent en fait. J’espère que c’est un beau message. »

Waly Dia est au théâtre Trévise du mercredi au samedi, jusqu’au 27 avril.