fbpx
Culture
Partager sur

Hentaï Circus: le spectacle qui met à nu les codes japonais

Hentaï Circus: le spectacle qui met à nu les codes japonais

Hentaï Circus c'est le spectacle un peu fou de Karelle Prugnaud. Un univers japonisé de freaks et kawaï

Le Cirque Electrique à la Porte des Lilas à Paris accueille jusque dimanche 19 juin un spectacle plein de curiosité qui oscille entre le fantasme de la petite écolière japonaise et le freak show des cirques d’antan. MCE y est allé et a rencontré Karelle Prugnaud, metteur en scène de Hentaï Circus.

Hentaï Circus, qu’est-ce que c’est ?

L’idée du spectacle a germé dans l’imaginaire de Karelle il y a quelques années déjà grâce à sa rencontre et collaboration avec le talentueux japonais Yukihiro Suzuki, champion du monde de Yoyo. Un premier jet est né à Lyon mais l’évènement tragique du décès de Yukihiro a repoussé le projet. Finalement de fil en aiguilles Karelle arrive à mettre en place son projet. Alors Hentaï Circus, qu’est-ce que c’est ?

Hentaï Circus Le spectacle qui met à nu les codes japonais

Comment s’est passé la mise en scène ?

Le mélange théâtre-cirque apporte un univers décalé et fort au spectacle. Des textes, des acrobaties mais surtout des comédiens amateurs voire des personnes complétement novice dans le milieu du spectacle. Pour Hentaï Circus, Karelle Prugnaud a fait appelle à deux comédiens amateurs pour interpréter « les dollers, » ces poupées en lesquelles se déguisent les japonais pour sortir et vivre une autre vie que la leur. Ou encore la tatoueuse qui apparaît le temps d’un tableau pour réaliser un tatouage en live sur l’un des comédiens. Cette façon de travailler permet à Karelle de « ramener sur le plateau l’humain avec son corps fragile et déconstruire le rapport classique du comédien. » alors même si Karelle a essuyer de nombreux obstacles, son spectacle est beau, émouvant et parfaitement réussi !

Hentaï Circus Le spectacle qui met à nu les codes japonais

Le message du spectacle

Hentaï Circus s’est avant tout un regard sur le monde qui nous entoure à travers l’univers japonais. « Parler d’un autre pays c’est un peu parler de soi » précise Karelle qui dépeint un monde dans lequel nous nous enfermons. Ce qu’elle souhaite montrer grâce au personnage de l’Hotaku c’est une forte solitude. Un espace temps entre le monde adulte et l’enfance dans lequel il vit la vie qu’il souhaite sans sortir de chez lui. D’ailleurs aujourd’hui, beaucoup de gens ont du mal à vivre leur vraie vie et préfèrent celle virtuelle qu’ils peuvent maitriser à 100% à travers les différentes strates d’internet.

Hentaï Circus Le spectacle qui met à nu les codes japonais

Pourquoi le Japon ?

Si Karelle a choisi le Japon pour représenter le monde qui nous entoure c’est parce que là-bas le rapport face à la solitude y est très marqué. Les japonais n’ont pas le droit au divertissement, tout est codifié et obéit à des règles strictes. C’est la raison principale pour eux de se cacher derrière leur écran ou derrière les costumes. Les différents personnages telles que les petites écolières, la Princesse Caniche, retranscrivent le fantasme japonais et la rébellion comme le jeune homme à moto ou le défilé de tenues en Zentai. Ces tenues en lycra ou latex qui ne recouvrent la peau de la tête au pied leur permettant de devenir qui ils veulent et de voir sans être vu.

Hentaï Circus Le spectacle qui met à nu les codes japonais

Si l’univers manga ou le cirque ne vous sont pas familiers, pas de stress, Hentaï Circus déconstruit tous les codes pour mieux les construire et dénoncer une société en mal d’existence.

Spectacle à voir jusqu’au 19 juin au Cirque Electrique.