Culture
Partager sur

Le 40e Festival de BD d'Angoulême du 29 janvier au 3 février

Le 40e Festival de BD d'Angoulême du 29 janvier au 3 février
Partager
Partager sur Facebook

Du 31 janvier au 3 février, le festival de la bande dessinée d’Angoulême présentera les dernières nouveautés dans le domaine du 9e art

Au programme de ce 40e Festival de bande dessinée d’Angoulême, on retrouve une exposition intitulée Mickey et Donald, tout un art…, élaborée afin de revenir aux fondamentaux de la bande dessinée, et parmi ceux-ci, il y a un pilier essentiel sur lequel se trouvent Mickey et Donald, explique Benoît Mouchard à la Art Media Agency, le directeur artistique du festival. L’exposition retracera le parcours des artistes Disney qui ont fait la renommée de la marque depuis 1930, de Floyd Gottfredson à Kari Korhonen et Silvia Ziche, ainsi que les dessinateurs de Donald Romano Scarpa, Don Rosa ou encore Carl Barks, le créateur de Picsou.

Picsou a été créé par Carl Barks et Walt Disney a été au courant de sa création deux ou trois ans après ! détaille le directeur artistique. C’est tout à l’honneur de Disney car cela veut dire qu’il avait toute confiance dans les dessinateurs et les scénaristes. Carl Barks a développé l’univers de Donaldville, et les personnages des Rapetout, Miss Tick, Picsou, Gontran, le cousin qui a toujours de la chance, et Géo Trouvetou. Il n’y a pas eu de censure ni de directive.

Par ailleurs, le mangaka Leiji Matsumoto (Albator) pour un marathon de son oeuvre phare, et Albert Uderzo (Astérix) par la retrospective Uderzo in extenso sont également célébrés, ainsi que des artistes coréens ou encore la BD algérienne.

Avec les auteurs emblématiques invités et la part belle faite à la BD populaire, nous espérons encore plus de festivaliers prophétise Franck Bondoux, le délégué général du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD) à l’AFP.

B.M.